Actualité
25 juillet 2019
Transports maritime, aérien et ferroviaire
Outils de surveillance et information

Programme ports: des appareils de mesure installés pour la première fois chez les riverains du Port de Nice

port nice
Partager :

AtmoSud s’engage en faveur de méthodes innovantes de mesure de la qualité de l’air dans les villes portuaires, avec pour la première fois cet été des prélèvements effectués directement chez les riverains.

Une campagne de mesures inédite chez les riverains du Port de Nice

A partir de début août, des appareils seront installés chez les riverains des deux côtés du port de Nice. Durant deux semaines, deux granulomètres mesureront les particules fines et ultrafines. Un analyseur des concentrations de dioxyde d’azote complètera les mesures.

Ce projet a pour objectif d’évaluer l’impact du trafic maritime sur la qualité de l’air de manière plus précise. Cette campagne fait partie du programme Port mené par AtmoSud et fait suite à l’étude réalisée en été 2018. L’analyse des données sur l’identification des sources de pollution est en cours et les résultats seront disponibles à la fin de l’année 2019.

Le port de Nice : un « smart port » au service du monitoring environnemental

Le port de Nice est particulièrement avancé en matière de monitoring environnemental. Déjà depuis juillet 2017, il est le port d’Europe possédant la plus forte densité d’analyseurs de bruit et de qualité de l’air.

Le dispositif air se compose de 7 microcapteurs et d’une cabine temporaire. Il mesure les principaux polluants règlementés (Ozone, Dioxyde d’azote et PM10) ainsi que le dioxyde de soufre (SO2), polluant règlementé présent dans les carburants des navires, et émis lorsque les moteurs sont allumés.

Par ailleurs, dans une volonté commune d’amélioration des connaissances, des polluants non règlementés sont aussi surveillés :

  • Les PM10 Fossil Fuel (microparticules issues de la combustion de carburant)

  • Le comptage par cm3  des microparticules comprises entre 7 nm et 5 µm

La coopération des acteurs au cœur de la gestion intelligente du port

Un groupe de travail environnement pour le port de Nice a été constitué rassemblant élus de la métropole, représentants des riverains, armateurs, associations etc. Un service de permanence régulière a été mis en place depuis juillet 2017 par la Métropole pour échanger et répondre aux questions des riverains, liées à l’environnement, et notamment la qualité de l’air. Depuis le début de l’année, ces permanences sont trimestrielles.

Pour en savoir plus sur les permanences du port cliquer ici