Partenaires et observatoires

photo_labo_gravimetrie.jpg
Partager :

Les partenaires d'AtmoSud

AtmoSud approfondit ses connaissances grâce aux travaux menés depuis quarante ans avec ses partenaires français, ATMO France, ARS PACA, LCSQA, CNRS, LCE, LGGE... et internationaux.

Atmo France

La Fédération Atmo France est le réseau national des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA).  

Elle anime le réseau des AASQA en assurant la coordination, la mutualisation et la valorisation de leurs travaux et le représente dans les instances nationales et européennes en participant aux débats pour l'amélioration de la qualité de l'air et de l'atmosphère.
A travers ses actions, Atmo France poursuit un objectif d'intérêt général, celui de contribuer, aux côtés des autres acteurs nationaux, à doter la France d'un dispositif efficace qui assure tant la surveillance de la qualité de l'air que l'évaluation des actions et politiques publiques visant à l'améliorer. Le réseau met son expertise à disposition de tous les acteurs concernés.

L'Agence Régionale de la Santé (ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur)

AtmoSud et l’Agence Régionale de la Santé collaborent depuis de nombreuses années quand il s’agit de relier l’Air et la santé des populations. L’ARS est un membre actif dans le conseil d’administration d’AtmoSud. L’Agence participe également au financement et au co-pilotage de projets Santé Environnement, notamment dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement. Depuis 2016, une convention partenariale pluriannuelle de 3 ans a été signée entre les deux organismes qui pérennise la participation financière de l’Agence au fonctionnement de l’association.

L’appui apporté par AtmoSud à l’ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur peut concerner tous les sujets reliant l’environnement atmosphérique et la santé, mais se concentre en particulier sur plusieurs actions :

  • L’intervention et la communication lors des événements pouvant impacter la santé des populations : problème de qualité de l’air intérieur, accident industriel, épisodes de pollution,
  • Les bilans de pollution de l’air et les indicateurs Santé Environnement,
  • Les actions de sensibilisation pour les pollutions spécifiques (brûlage des déchets verts...)
  • La formation des personnels et des partenaires de l’ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air

Le Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air est un Groupement d’Intérêt Scientifique qui regroupe trois partenaires : l’Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques (INERIS), le Laboratoire National de métrologie et d’Essais (LNE) et Mines Douai (MD).

Conformément aux dispositions de l’arrêté du 29 juillet 2010, le GIS LCSQA a les missions générales suivantes :

  • Appuyer le ministère de la Transition écologique et solidaire dans la définition et la mise en œuvre de sa politique de surveillance de la qualité de l’air
  • Assurer un appui stratégique, technique et scientifique au dispositif français de surveillance de la qualité de l’air : coordination, animation et valorisation
  • Garantir la qualité de la surveillance et des informations produites par le dispositif : normalisation, guides techniques, audits...

Centre national de la recherche scientifique

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) est un organisme public de recherche (Établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche).

Principal organisme de recherche à caractère pluridisciplinaire en France, le CNRS mène des recherches dans l'ensemble des domaines scientifiques, technologiques et sociétaux : physique, sciences et technologies de l'information et de la communication, chimie, sciences du vivant, sciences humaines et sociales, sciences de l'environnement ou sciences de l'ingénierie...

Laboratoire de Chimie de l'Environnement

Les activités scientifiques menées au Laboratoire de Chimie de l'Environnement (LCE) couvrent des thèmes de recherche à caractère fondamental et appliqué dans les trois compartiments de l'environnement, atmosphère, eau et sol, et répondent à des attentes sociétales comme les problèmes de la qualité chimique de l'environnement et de gestion des écosystèmes naturels et anthropisés.

Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement

Le Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement (LGGE), crée en 1958, travaille autour de recherches sur la neige et la glace, les glaciers, le climat - atmosphère, glace et océan - et l’environnement.

Les recherches du LGGE sont structurées autour de quatre grandes priorités impliquant des chercheurs de diverses équipes du LGGE :

  • Evolution passée et présente de la composition de l’atmosphère et l’étude des rétroactions chimie/climat ;

  • Les zones polaires et leur impact passé, présent et futur sur la régulation du système climatique ;

  • La vulnérabilité des glaciers et du couvert nival dans les zones de montagne face au changement climatique et leurs impacts sur les ressources en eau.

  • Processus océaniques et leurs effets sur le système climatique, notamment via les couplages océan-atmosphère-glace.