SCENARII : synthèse des paroles d'acteurs

scenarii_carte_effet_cumule
Partager :

La zone étang de Berre a toujours été une zone d'intérêt sur la thématique environnement/santé. Air Provence-Alpes-Côte d'Azur surveille la qualité de l'air dans cette zone depuis les années 80,  où de très nombreuses mesures ont été réalisées et sont encore menées.
Bien que les seuils réglementaires soient respectés pour la plupart des polluants, les niveaux mesurés dans cette zone sont parmi les plus élevés du territoire de l’étang de Berre.
La dernière étude « SCENARII » d'Air Provence-Alpes-Côte d'Azur, plutôt que d'appréhender les polluants de façon individuelle, a permis d’évaluer les risques associés au cumul de plus de 39 polluants présents dans la zone. 

Les résultats de l’étude d’Air PACA doivent entrainer la mobilisation de tous les acteurs. Air PACA a ainsi souhaité leur donner la parole. Retrouver leurs interviews :

muriel_andrieu-semmel.jpg

Muriel Andrieu-Semmel

Muriel Andrieu-Semmel, Responsable du Département Santé Environnement à l’Agence Régionale de Santé Paca (ARS Paca) : « Le caractère associatif d’Air PACA, la multiplicité de ses financeurs, en font un acteur indépendant, reconnu expert dans le domaine de la qualité de l’air. Cette indépendance garantit, pour les décideurs, que l’étude aura des suites concrètes. »

Gérard Casanova

Gérard Casanova

Gérard Casanova, du réseau associatif Fare-Sud : « La connaissance fine, c’est l’argumentaire fort ! Une étude épidémiologique sérieuse alliée à une étude d’impact plus classique, aiderait réellement à la décision, quand un projet industriel est proposé. »

Gérard Ferréol

Gérard Ferréol

Gérard Ferréol, président d'Environnement-Industrie : « J’estime qu’à l’horizon des trois prochaines années, Air PACA doit pouvoir mener à bien un réel plan d’équipement. Il est nécessaire, toujours, d’être certain de la situation qu’on veut voir améliorée. »

Corinne Tourasse (DREAL PACA)

Corinne Tourasse

Corinne Tourasse, directrice régionale DREAL PACA :  « Pour les pouvoirs publics, Scenarii est donc un bon outil d’aide à la décision, qui nous montre ici que les risques sanitaires sont accrus, pour des populations exposées sur de longues périodes dans certains secteurs. Cela nous interpelle, nous pouvoirs publics : Etat certes, mais aussi Métropole Aix-Marseille Provence et communes.»

Jean Marc Sénateur

Jean-Marc Sénateur

Jean-Marc Sénateur, sous-préfet de l’arrondissement d’Istres : « L’étude Scenarii, qui s’inscrit dans le Plan Régional Santé Environnement (PRSE) est d’une grande précision, inédite à ce niveau pour notre région ; sa méthodologie a été validée par l’Ineris, son ampleur quant au nombre de communes et au nombre de polluants étudiés est remarquable. Et elle s’intéresse à toutes les sources possibles, sans se limiter à la seule industrie. Ses résultats sont incontestables. »

Sandra Pérez - Université Nice Sophia Antipolis

Sandra Pérez

Sandra Pérez est géographe, Maître de Conférences à l’Université de Nice Sophia Antipolis, au laboratoire « ESPACE », UMR 7300 : « Scenarii, pour moi, ouvre des perspectives de recherche, et avec celles-ci Air PACA vérifierait mieux si les indices de risques individuels déjà calculés correspondent bien à des pathologies concrètes, avérées, telles qu’enregistrées par les hôpitaux locaux. Pour notre étude c’est important »

Henri Cambessédès

Henri Cambessédès

Henri Cambessédès, premier adjoint au maire de Martigues, Président du Comité Territorial étang de Berre/Ouest des Bouches-du-Rhône d’Air PACA : « La recherche doit tenir compte de la population affectée par la pollution, et non seulement de la pollution elle-même, de son niveau, et de ses seuils admissibles par la réglementation. »