Bulletin mensuel Alpes-Maritimes - Février 2021

logo Bulletin mensuel Alpes-Maritimes - Février 2021
ombre
Découvrez l'air de votre département ce dernier mois !
fleche À la une fleche Actualité de l'air
fleche Qualité de l'air, risque allergique et nuisances
À LA UNE
barre
illusration Il y a un an, le premier confinement : quel impact sur la qu... Il y a un an, le premier confinement : quel impact sur la qu...
Afin de limiter la propagation du virus COVID-19, le gouvernement a mis en place en 2020 deux périodes de confinement sur le territoire français, puis un couvre-feu depuis le 16 décembre 2020, effe... Lire la suite
ACTUALITÉ DE L'AIR
barre
illusration Un épisode de particules désertiques de grande ampleur Un épisode de particules désertiques de grande ampleur
Publié le 25 fév 2021
illusration Les jeunes sentinelles de l'air : un projet ambitieux et aud... Les jeunes sentinelles de l'air : un projet ambitieux et aud...
Publié le 16 fév 2021
Voir toutes les actualités
QUALITé DE L'AIR, RISQUE ALLERGIQUE ET NUISANCES
barre

Des indices très mauvais en fin de mois dûs à une pollution aux particules désertiques

 

Carte de la répartition des indices du mois de février 2021 dans les Alpes-Maritimes (Indices en vigueur depuis le 1er janvier 2021)

indice_atmo-fev2021.jpg

Les indices de qualité de l’air ont été majoritairement bons à moyens en février.

Les indices ont cependant été dégradés à extrêmement mauvais (orange et rouge) en fin de mois (du 24 au 28 février) à cause d'un épisode de pollution aux particules fines en provenance du Sahara. Ces particules s'ajoutent à celles émises localement par diverses activités telles que l'industrie, le trafic routier ou le chauffage. Facteur aggravant : le temps stable, avec des vents faibles à modérés, n'a pas favorisé leur dispersion.

Ces événements sont très difficilement prévisibles et il y a une incertitude quant à la retombée exacte de ces particules venues du désert sur les territoires. A noter que ces particules désertiques sont plus grossières et pénètrent moins facilement dans l'organisme que les particules fines issues de la combustion du trafic routier par exemple.

Le risque d'allergie n’a fait qu’augmenter en février, passant d’un niveau moyen en début de mois à très élevé en fin de mois. Les allergiques doivent se méfier des journées douces, venteuses et ensoleillées qui sont un très bon cocktail pour la dispersion des fortes concentrations de pollens dans l'air et doivent bien suivre leurs traitements et se protéger des pollens. Les taxons concernés sont surtout les pollens de cyprès, mais aussi d’aulnes et de frênes.

cypres.jpg

Source : RNSA

Carte des indices polliniques.

Que faire en cas de risque élevé d'allergie aux pollens ?

 

Un épisode départemental de pollution aux particules désertiques

 

Concentrations moyennes journalières en particules PM10 pour la journée du 25 février  2021 sur la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur.

pm10avg_paca4_20210225.png

L'épisode de pollution de fin février concernait les particules fines issues des régions du Sud de la Méditerranée, notamment du désert. Ces particules sahariennes sont transportées à grande échelle et voyagent en altitude. La journée du 25 février a ainsi connu un niveau très élevé en particules fines PM10 qui correspond au maximum journalier pour le mois de février avec 140 µg/m3/j, à Cannes, 112 µg/m3/j à Arson, 107 µg/m3/j à Peillon.

Le maximum horaire en dioxyde d'azote a été observé le même jour, le 25 février, à la station d'Antibes/Jean Moulin avec 108 µg/m3/h.

Le maximum horaire en ozone a été observé le 22 février à Antibes avec 80 µg/m3/h.

 

Que faire lors d'un épisode de pollution ? Tous les bons gestes ici

Visualisez la carte régionale.

Rappel : Seuil d’information-recommandations (180 µg/m3/h pour l’ozone, 50 µg/m3/j pour les particules et 200 µg/m3/h pour le dioxyde d'azote) - Critères d’un épisode de pollution : 25 km2 (département) et 100 km² (région) et/ou 10 % de la population du département.
Recommandations OMS pour les PM10 en moyenne journalière : 50 µg/m3/j
Recommandations OMS pour les PM2.5 en moyenne journalière : 25 µg/m3/j

 

Les nuisances

164 signalements ont été enregistrés dans les Alpes-Maritimes en décembre, dont la quasi totalité sont en lien avec des odeurs :

- 141 signalements à Carros liés à des odeurs de bitume et 11 rapports de signalements. Une concertation à la mairie de Carros a eu lieu le 9 décembre dernier afin de trouver une solution à ces nuisances (une publication d'AtmoSud a été faite sur le sujet le 5 novembre 2020);

- 11 signalements à Nice en lien avec des odeurs issues d'une cheminée dans le quartier du Parc Impérial ;

- 6 signalements (et 1 rapport de signalement émis) à Saint Laurent du Var (odeurs et vapeurs de peinture issues de la carrosserie A2);

- 1 signalement à Antibes et 1 à Mouans-Sartoux concernant des odeurs acres;

- Concernant les brûlages, 2 signalements ont été émis : 1 à Levens et 1 à le Cannet.

 

Pour enregistrer une plainte : www.sro-paca.org/ Rubrique « Signalez une gêne » ou via l’application Signalement Air