Bulletin mensuel Alpes-Maritimes - Juillet 2019

logo Bulletin mensuel Alpes-Maritimes - Juillet 2019
ombre
Découvrez l'air de votre département ce dernier mois !
fleche À la une fleche Actualité de l'air
fleche Qualité de l'air, risque allergique et nuisances
À LA UNE
barre
illusration Particules : l’Anses publie son expertise et AtmoSud ses don... Particules : l’Anses publie son expertise et AtmoSud ses don...
Lire la suite
ACTUALITÉ DE L'AIR
barre
illusration Programme ports: des appareils de mesure installés pour la p... Programme ports: des appareils de mesure installés pour la p...
Publié le 25 juil 2019
illusration Fin de l'épisode de pollution photochimique Fin de l'épisode de pollution photochimique
Publié le 10 juil 2019
Voir toutes les actualités
Mobilité douce et active
panorama médiatique de la journée du 11 juillet sur la mobilité douce et active
Les inventaires territoriaux climat/air/énergie
Retour de l'ozone
QUALITé DE L'AIR, RISQUE ALLERGIQUE ET NUISANCES
barre

L'ozone responsable d'une qualité de l'air moyenne à médiocre

Carte des indices du mois de juillet 2019 dans les Alpes-Maritimes

iqa_juillet.png

Juillet affiche une qualité de l’air moyenne à médiocre plus de 8 jours sur 10. Le mois débute par des concentrations élevées en ozone liées à la fin de l’épisode caniculaire et se traduisant par des indices médiocres sur l’ensemble du département. Puis une qualité de l'air majoritairement moyenne précède la seconde vague de chaleur. Survenue du 23 au 26 juillet, elle  favorise la formation d’ozone et donne lieu à nouveau à des indices médiocres.

Les précipitations du 27 mettent fin à ces niveaux élevés et le mois s'achève avec une qualité de l’air qualifiée de bonne.

L’ozone reste le polluant responsable de la grande majorité des indices seul ou associé aux particules.

Aucun indice mauvais n’a été relevé.

Durant tout le mois de juillet, l'indice pollinique hebdomadaire du RNSA a indiqué un risque allergique faible en lien avec les quelques pollens de graminées présents dans l'air.  Plus d’informations dans notre rubrique pollens.

2 épisodes de pollution à l'ozone en début et fin de mois

Maximum horaire en ozone du 24 juillet 2019 dans les Alpes-Maritimes

o3_j-1_190724_am.jpg

2 épisodes de pollution à l’ozone ont été observés les 2 et 24 juillet dans les Alpes-Maritimes, en lien avec les épisodes caniculaires.

Le 2 juillet, plus de 10 000 habitants du moyen et haut pays des Alpes-Maritimes répartis sur une superficie de 400 km², ont été concernés par une mauvaise qualité de l’air.

L’épisode du 24 juillet était davantage concentré sur l'agglomération niçoise, exposant plus de 135 000 habitants soit 13% de la population du département, comme le montre la carte ci-contre. Ce jour-là,  la concentration horaire a dépassé la valeur de 180 µg/m3 correspondant au seuil d'information et recommandations, à la station de Nice Arson avec 180 µg/m3.

Du 24 juin au 2 juillet, l'ensemble de la région a été particulièrement touchée par les épisodes de pollution photochimique.

Que faire lors d'un épisode de pollution ? Tous les bons gestes ici

Visualisez la carte régionale.

Rappel : Seuil d’information-recommandations (180 µg/m3/h pour l’ozone et 50 µg/m3/j pour les particules) - Critères d’un épisode de pollution : 25 km2 (département) et 100 km² (région) et/ou 10 % de la population du département.

Les nuisances

Signalements enregistrés dans les Alpes-Maritimes : 8 nuisances olfactives

- 4 à Antibes dans le quartier des Semboules, en lien avec l’incinérateur et 1 concernant des plastiques brûlés

- 2 à Saint-Laurent-du-Var relatifs à des odeurs de peinture issues d'une carrosserie

- 1 à Nice lié à des odeurs de solvants provenant de machines de tampographie

- 1 à Tourrettes-Levens

Aucun rapport de signalement n'a été établi en ce mois de juillet

Pour enregistrer une plainte : www.sro-paca.org/ Rubrique « Signalez une gêne » ou via l’application Signalement Air