Bulletin mensuel Alpes-Maritimes - mars 2020

logo Bulletin mensuel Alpes-Maritimes - mars 2020
ombre
Découvrez l'air de votre département ce dernier mois !
fleche À la une fleche Actualité de l'air
fleche Qualité de l'air, risque allergique et nuisances
À LA UNE
barre
illusration [COVID19] Troisième semaine de confinement : quelle évolutio... [COVID19] Troisième semaine de confinement : quelle évolutio...
Afin de limiter la propagation du virus COVID19, le gouvernement a mis en place des mesures de confinement sur le territoire français depuis mardi 17 mars 2020 à 12h00. Depuis trois semaines mainten... Lire la suite
ACTUALITÉ DE L'AIR
barre
illusration [COVID-19] Les équipes d'AtmoSud mobilisées pour continuer d... [COVID-19] Les équipes d'AtmoSud mobilisées pour continuer d...
Publié le 27 avr 2020
illusration [COVID-19] Deuxième semaine de confinement : quelle évolutio... [COVID-19] Deuxième semaine de confinement : quelle évolutio...
Publié le 03 avr 2020
illusration [COVID-19] & qualité de l'air : quels impacts sur la santé ?... [COVID-19] & qualité de l'air : quels impacts sur la santé ?...
Publié le 27 mar 2020
illusration [COVID-19] Deuxième semaine de confinement : quel impact sur... [COVID-19] Deuxième semaine de confinement : quel impact sur...
Publié le 07 avr 2020
illusration [COVID-19] Impact des premiers jours du confinement sur l’ai... [COVID-19] Impact des premiers jours du confinement sur l’ai...
Publié le 31 mar 2020
illusration [COVID-19] L'évolution de la qualité de l'air dans la région... [COVID-19] L'évolution de la qualité de l'air dans la région...
Publié le 26 mar 2020
Voir toutes les actualités
QUALITé DE L'AIR, RISQUE ALLERGIQUE ET NUISANCES
barre

Une bonne qualité de l'air mais une concentration en pollens élevée

Carte des indices du mois de mars 2020 dans les Alpes-Maritimes

indice_atmo_mars.png

La carte des indices nous indique ce mois-ci encore, que la qualité de l’air est plutôt bonne.

En lien avec le confinement qui a débuté le 17 mars, les niveaux en dioxyde d’azote lié au trafic routier restent assez faibles durant la deuxième quinzaine du mois. Cependant, durant cette même période, on remarque une augmentation des particules en suspension, qui s'explique en partie par la combustion du bois. En effet, le confinement oblige les populations à passer davantage de temps chez eux et à se chauffer. Par ailleurs, la pratique du brûlage des déchets verts semble s’être renforcée, bien que ce soit interdit.

Toutefois, avec l'ensoleillement et la hausse des températures, on notera que l'indice est conditionné en grande partie par l'ozone ce mois-ci. Par exemple, les 18, 19 et 20 mars sur tout le territoire, il y a eu une augmentation des concentrations en ozone.

A noter que l'indice pour Le Pays des Paillons en partie "moyen à médiocre" correspond à la présence de PM10 en quantité notable sur 14 jours du mois, mais sans dépasser le seuil règlementaire.

Le risque d'allergie ce mois-ci a été "élevé" voire "très élevé" pour les pollens de cyprès, espèce au potentiel allergisant très fort et très présent dans notre région. N’hésitez pas à visiter la page sur les pollens (RNSA) pour plus d’information et de conseils.

Carte des indices polliniques.

Que faire en cas de risque élevé d'allergie aux pollens ?

Pas d'épisode départemental de pollution

Concentrations maximales journalières en particules en suspension PM10 pour la journée du 30 mars 2020

pm10avg_alpesmaritimes_20200330.png

 

Aucun épisode de pollution n’a été observé ce mois-ci dans les Alpes-Maritimes.

On note toutefois une augmentation des particules à la fin du mois de mars, en lien avec le confinement : les chauffages au bois ainsi que les brûlages de déchets verts ont contribué à cette augmentation. Le maximum journalier pour les PM10 a été relevé à notre station de Peillon le 30 mars, avec une concentration de 37 µg/m3/j. Le même jour, 31 µg/m3/j ont été relevés à Antibes, et 28 µg/m3/j à Nice, maximums atteints pour les particules ce mois-ci pour ces deux villes.Les hausses de température et d'ensoleillement ont aussi engendré des concentrations plus fortes en ozone, mais les seuils règlementaires à ne pas dépasser ont été respectés. Les concentrations maximums ce mois-ci ont été atteintes à Antibes le 19 mars avec 127 µg/m3/h.

Que faire lors d'un épisode de pollution ? Tous les bons gestes ici

Visualisez la carte régionale.

Rappel : Seuil d’information-recommandations (180 µg/m3/h pour l’ozone, 50 µg/m3/j pour les particules et 200 µg/m3/h pour le dioxyde d'azote) - Critères d’un épisode de pollution : 25 km2 (département) et 100 km² (région) et/ou 10 % de la population du département.
Recommandations OMS pour les PM10 en moyenne journalière : 50 µg/m3/j
Recommandations OMS pour les PM2,5 en moyenne journalière : 25 µg/m3/j

 

Les nuisances

20 signalements seulement ont été enregistrés dans les Alpes-Maritimes ce mois-ci, incluant :

- 7 signalements d’odeurs à Carros associés à la centrale d'enrobé qui a été fermée suite à l'annonce du confinement le 17 mars 2020.

- 4 signalements au Cannet majoritairement pour des odeurs.

- 3 signalements de brûlages à Tourettes-sur-Loup

2 rapports de signalements ont été établis, un concernant les nuisances olfactives à Carros et un à Tourettes-sur-Loup à cause des brûlages.

Pour enregistrer une plainte : www.sro-paca.org/ Rubrique « Signalez une gêne » ou via l’application Signalement Air