Bulletin mensuel Alpes-Maritimes - septembre 2019

logo Bulletin mensuel Alpes-Maritimes - septembre 2019
ombre
Découvrez l'air de votre département ce dernier mois !
fleche À la une fleche Actualité de l'air
fleche Qualité de l'air, risque allergique et nuisances
À LA UNE
barre
illusration Participez aux Défis de l’Air ! Participez aux Défis de l’Air !
La qualité de l'air est l'une des premières préoccupations environnementales des Français. Vous souhaitez agir au quotidien à la préservation de la qualité de l’air, participez aux Défis de... Lire la suite
ACTUALITÉ DE L'AIR
barre
illusration Sensibilisation à la qualité de l’air dans les Alpes-Maritim... Sensibilisation à la qualité de l’air dans les Alpes-Maritim...
Publié le 16 oct 2019
Voir toutes les actualités
QUALITé DE L'AIR, RISQUE ALLERGIQUE ET NUISANCES
barre

Amélioration de la qualité de l'air, mais elle reste moyenne à médiocre ce mois

Carte des indices du mois de septembre 2019 dans les Alpes-Maritimes

iqa_sept06.png

Avec des indices de qualité de l’air moyens à médiocres, l’été s’est poursuivi, pour l’ensemble du département, jusqu’au 17 septembre. Quelques indices médiocres sont survenus en début et milieu de mois (1 pour le Pays des Paillons et la Vallée de la Roya jusqu’à 8 pour l’agglomération antiboise). Le Mercantour, lui, n’a connu que des indices moyens.

Dans la seconde quinzaine, l’automne approchant, les concentrations en ozone diminuent et qualifient dès lors la qualité de l’air de bonne.  

En effet, produit essentiellement en période estivale, l’ozone reste le polluant majoritaire dans la détermination de l’indice.

Début septembre, l'indice pollinique hebdomadaire du RNSA  est très faible lié aux quelques pollens de graminées puis d’urticacées. Avec l’arrivée de l’automne et l’amélioration de la qualité de l’air, le mois s’achève avec un risque allergique nul. Plus d’informations dans notre rubrique pollens.

Pas d'épisode départemental de pollution ce mois

Maximum horaire en ozone du 13 septembre 2019 dans les Alpes-Maritimes

o3max_alpesmaritimes_190913.png

Aucun épisode de pollution n’a été observé ce mois dans les Alpes-Maritimes.

Quelques journées présentent des particularités, comme le 13 septembre par exemple, date à laquelle le maximum horaire du mois en ozone - carte ci-contre - est atteint avec 153 µg/m3 à Nice Botanique. Le 19 septembre, la concentration en dioxyde d’azote au niveau du Port est maximale avec 151 µg/m3 et le lendemain, le taux journalier de particules fines dans l’air est de 46 µg/m3 sur le Promenade des Anglais à Nice. Toutes ces valeurs sont inférieures aux normes réglementaires mais s’en approchent (180 µg/m3/h pour l’ozone ; 200 µg /m3/h pour le dioxyde d’azote et 50 µg/m3/j pour les particules fines) et sont les maxima du mois.

Que faire lors d'un épisode de pollution ? Tous les bons gestes ici

Visualisez la carte régionale.

Rappel : Seuil d’information-recommandations (180 µg/m3/h pour l’ozone et 50 µg/m3/j pour les particules) - Critères d’un épisode de pollution : 25 km2 (département) et 100 km² (région) et/ou 10 % de la population du département.

Les nuisances

Signalements enregistrés dans les Alpes-Maritimes : 31 nuisances dont 27 sont des nuisances olfactives.

- 8 à Grasse liées à des odeurs d’hydrocarbures provenant d’une carrosserie

- 6 à Saint-Laurent-du-Var relatives à des odeurs de peinture issues d’une carrosserie

- 5 à Carros concernant des odeurs de bitume et d’hydrocarbures

- 5 à Antibes dont 4 dans le quartier des Semboules liées à l’incinérateur et à la circulation et 1 concernant des odeurs d’essence et d’hydrocarbures

- 2  au Cannet (odeurs en lien avec une menuiserie + brûlage de déchets verts)

- 2 à Nice (odeur de gaz brûlés + plastiques brûlés)

- 1 à Cagnes sur Mer (bruit), Opio (odeur chimique) et Vence (égout)

2 rapports de signalement ont été établis en septembre sur Saint-Laurent-du-Var.

Pour enregistrer une plainte : www.sro-paca.org/ Rubrique « Signalez une gêne » ou via l’application Signalement Air