Bulletin mensuel Alpes-Maritimes - Septembre 2021

logo Bulletin mensuel Alpes-Maritimes - Septembre 2021
ombre
Découvrez l'air de votre département ce dernier mois !
fleche À la une fleche Actualité de l'air
fleche Qualité de l'air, risque allergique et nuisances
À LA UNE
barre
illusration Les nouvelles valeurs guides de l’OMS sur la qualité de l’ai... Les nouvelles valeurs guides de l’OMS sur la qualité de l’ai...
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient d’annoncer de nouveaux seuils relatifs à la qualité de l’air pour protéger l’environnement et la santé des populations. Que faut-il rete... Lire la suite
ACTUALITÉ DE L'AIR
barre
illusration Éruption aux Canaries : quel impact sur la qualité de l'air ... Éruption aux Canaries : quel impact sur la qualité de l'air ...
Publié le 24 sep 2021
illusration Lancement d'Atmo Data, l'accès simplifié aux données des AAS... Lancement d'Atmo Data, l'accès simplifié aux données des AAS...
Publié le 16 sep 2021
illusration Mesurer le CO2 pour limiter la propagation du virus dans les... Mesurer le CO2 pour limiter la propagation du virus dans les...
Publié le 13 sep 2021
Voir toutes les actualités
QUALITé DE L'AIR, RISQUE ALLERGIQUE ET NUISANCES
barre

Des indices dégradés à mauvais en septembre

Carte de la répartition des indices du mois de septembre 2021 dans les Alpes-Maritimes (Indices en vigueur depuis le 1er janvier 2021)

carte_indice_sept21.png

Les indices de qualité de l'air ont été en majorité dégradés à mauvais en septembre.

Les indices mauvais sont apparus du 4 au 9 septembre, principalement liés à l'ozone ainsi qu'aux particules. En cause, une photochimie active et peu de vent qui ont contribué à l'accumulation des polluants et à l’augmentation des niveaux en ozone dans l’air. Les polluants précurseurs à l’ozone sont émis par les activités humaines : oxydes d’azote et composés organique volatils.

Le milieu du mois (entre le 14 et le 21 septembre) ainsi qu'entre les 25 et 27 septembre, les indices ont été moyens. Le reste du temps, ils ont été dégradés.

ambroisie.jpg

 

Le risque d'allergie a été faible en septembre. Les pollens d'ambroisie étaient encore bien présents sur la région et souvent associés aux pollens de graminées et d'urticacées (orties). Les journées ensoleillées et venteuses ont favorisé la dispersion des pollens dans l'air. A noter : fin septembre marque la fin de la saison des pollens.

Source : RNSA

Carte des indices polliniques.

Que faire en cas de risque élevé d'allergie aux pollens ?

Aucun épisode départemental de pollution

Concentrations maximales journalières en ozone pour la journée du 8 septembre 2021 sur le département des Alpes-Maritimes

o3max_alpesmaritimes_20210908.png

Aucun épisode de pollution départemental n'a été déclenché en septembre dans les Alpes-Maritimes. Les niveaux d’ozone les plus importants ont été observé durant la première décade du mois avec des conditions météorologiques favorables à la photochimie (soleil et brises de mer) à partir des polluants émis par les activités humaines.

Les concentrations les plus élevées en particules ont été présentes du 8 au 10/09, puis autour des 15 et 16/09 et en fin de mois, à l’occasion de journées stables, peu dispersives, propices à l’accumulation des polluants. Les maximums journaliers en particules fines PM10 ont ainsi été relevés les 9 et 10 septembre à Nice/Arson avec des concentrations de 38 µg/m3.

Les maximums horaires en ozone ont été de 147 µg/m3/h à Cheiron le 8 septembre et de 139 µg/m3/h au Jardin Botanique de Nice le 4 septembre.

Les maximums horaires en dioxyde d'azote ont été observés le9 septembre à Antibes avec 105 µg/m3.

Que faire lors d'un épisode de pollution ? Tous les bons gestes ici

Visualisez la carte régionale.

Rappel : Seuil d’information-recommandations (180 µg/m3/h pour l’ozone, 50 µg/m3/j pour les particules et 200 µg/m3/h pour le dioxyde d'azote) - Critères d’un épisode de pollution : 25 km2 (département) et 100 km² (région) et/ou 10 % de la population du département.
Recommandations OMS pour les PM10 en moyenne journalière : 50 µg/m3/j
Recommandations OMS pour les PM2.5 en moyenne journalière : 25 µg/m3/j

 

Les nuisances

68 signalements ont été enregistrés dans les Alpes-Maritimes en septembre, en grande partie liés à des odeurs :

- 63 signalements à Carros liés à des odeurs de bitume et 9 rapports de signalements (une publication d'AtmoSud a été faite sur le sujet le 5 novembre 2020) ;

- 2 signalements à Le Tignet concernant le brûlage de déchets verts qui occasionne une gêne quasi-quotidienne ;

- 1 signalement à Biot lié à des odeurs d'égouts et 1 à Menton en lien avec des gênes liées à des odeurs d'essence ;

- 1 signalement à Nice lié au bruit.

Pour enregistrer une plainte : www.sro-paca.org/ Rubrique « Signalez une gêne » ou via l’application Signalement Air