Bulletin mensuel Est des Bouches-du-Rhône - Avril 2019

logo Bulletin mensuel Est des Bouches-du-Rhône - Avril 2019
ombre
Découvrez l'air de votre département ce dernier mois !
fleche À la une fleche Actualité de l'air
fleche Qualité de l’air, risque allergique et nuisances
À LA UNE
barre
illusration Le projet AirLoquence fait parler de lui ! Le projet AirLoquence fait parler de lui !
La sensibilisation et l’éducation des jeunes sont une des principales préoccupations d’AtmoSud. En effet, ils sont les décideurs et acteurs de demain, qui pourront apporter les changements pour... Lire la suite
illusration A la chasse aux particules désertiques durant le lundi de Pâ... A la chasse aux particules désertiques durant le lundi de Pâ...
Le lundi de Pâques, une élévation des particules les plus grosses (PM10) a été observée dans l’ensemble de la région. Pourquoi cet épisode de pollution? Des particules désertiques sont... Lire la suite
ACTUALITÉ DE L'AIR
barre
illusration Lancement du Challenge Euromed Ecomobilistes.... Lancement du Challenge Euromed Ecomobilistes....
Publié le 25 avr 2019
illusration De la Méditerranée au quai du port, quelles actions mener ?... De la Méditerranée au quai du port, quelles actions mener ?...
Publié le 07 mai 2019
Voir toutes les actualités
QUALITé DE L’AIR, RISQUE ALLERGIQUE ET NUISANCES
barre

Qualité de l’air bonne à moyenne

Carte des indices du mois d'avril 2019 dans l'est des Bouches-du-Rhône

indicesqaavril2019.jpg

 

La qualité de l’air du territoire « Est des Bouches-du-Rhône » a été globalement bonne à moyenne dans l'ensemble en lien avec des niveaux modérés en ozone et en poussières. 

Une hausse des niveaux en particules en suspension (PM10) a été observée dans l'ensemble de la zone le lundi 22 avril en lien avec un épisode de particules désertiques venant dégrader la qualité de l'air.

Le risque d'allergies a été "faible" à moyen durant le mois. Une légère dégradation en fin de mois avec l'apparition de pollens de chêne et de graminées a été relevée. AtmoSud diffuse chaque semaine l’indice pollinique du RNSA

Carte des indices polliniques.

1 épisode de pollution aux particules

Maximum journalier en PM10 le 22 avril 2019 dans l'est des Bouches-du-Rhône

carte_pm10_22042019_bdr.png

Un épisode de pollution s'est déroulé dans le département le 22 avril en lien avec un apport de particules désertiques venant s'ajouter à celles émises localement.

Les niveaux journaliers observés le 22 avril ont été de 61 µg/m3/j à Marseille Centre, 50 µg/m3/j à Aix Centre, 48 µg/m3/j à Port-de-Bouc, 37 µg/m3/j à Salon-de-Provence et Arles,  39 µg/m3/j à Gardanne...

Les niveaux en ozone rencontrés en avril ont été modérés avec pour valeurs horaires maximales 146 µg/m3/h à Salon-de-Provence, 144 µg/m3/h à Martigues et 143 µg/m3/h à Aix/ Platanes, 140 µg/m3/h à La Penne-sur- Huveaune le 18 avril

 

Rappel : Seuil d’information-recommandations (180 µg/m3/h pour l’ozone et 50 µg/m3/j pour les particules) - Critères d’un épisode de pollution : 25 km2 (département) et 100 km² (région) et/ou 10 % de la population du département.

> Que faire lors d'un épisode de pollution ?  Retrouvez tous les bons gestes ici.

> Visualisez la carte régionale.

Les nuisances

Signalements enregistrés en avril dans l'est des Bouches-du-Rhône : 60 (contre 80 en mars)

Des odeurs signalées aux Pennes Mirabeau, 12 en tout, en provenance de SITA Jas de Rhodes ; 14 signalements sur Marseille de brûlage et d’odeurs, notamment en provenance de CEREXAGRI sur la fin du mois. Peu de signalements sur Gardanne (5). Sur Bouc Bel Air, 11 signalements concentrés sur une courte période, les 4 et 5 du mois – origine mal définie : odeur de soufre et de ciment.

A noter d’autres signalements d’origines diverses sur :

- Aix-en-Provence (7)

- Allauch (7)

- Roquevaire (2)

- Gémenos (1)

- Meyreuil (1)

 

1 rapport de signalement a été établi en avril en rapport avec les odeurs acres et soufrées sur Bouc Bel Air.

Pour enregistrer une plainte : www.sro-paca.org/ Rubrique « Signalez une gêne » ou via l’application Signalement Air

Point mensuel de la surveillance de la qualité de l’air en regard de la rocade L2 (agglomération marseillaise) :

Station L2 - quartier du Merlan à la Benausse

La L2 est ouverte dans son intégralité depuis le 25 octobre 2018.

À noter, depuis février, la mise en place des microcapteurs dans le tunnel Montolivet Sud de la L2 : pour réduire la pollution de l’air aux sorties des tunnels et ainsi limiter l’exposition des riverains, AtmoSud et le CETU (Centre d’Etudes des Tunnels) testent un dispositif innovant basé sur l’activation de la ventilation par des micro-capteurs. Ces derniers enregistrent les données sur le terrain pour une phase d’observation, avant de passer à la phase test de déclenchement de la ventilation.

Pour rappel, pendant les travaux et l’ouverture progressive de la L2 à la circulation, depuis 3 ans, des campagnes de mesures sont réalisées en plusieurs lieux le long de l’axe : campagne « Fourragère » et « Merlan-Benausse » passées, campagne « Kaddouz » en cours ; prochaine campagne prévue dans le secteur de Servières à la jonction L2/A7 en 2019. Dans le centre de Marseille, la station sentinelle « Jean Moulin » doit témoigner des effets en centre-ville.

Pour consulter les données des campagnes en cours dont celles de «L2 Kaddouz » ou de « Jean Moulin », rendez-vous dans la rubrique « stations de mesures et données » .

Pour plus d'information sur la surveillance de la qualité de l'air autour de la L2, consultez la fiche étude.