Bulletin mensuel Est des Bouches-du-Rhône - Février 2019

logo Bulletin mensuel Est des Bouches-du-Rhône - Février 2019
ombre
Découvrez l'air de votre département ce dernier mois !
fleche À la une fleche Actualité de l'air
fleche Qualité de l’air, risque allergique et nuisances
À LA UNE
barre
illusration Inscrivez-vous au Challenge Euromed Ecomobilistes avec Geco ... Inscrivez-vous au Challenge Euromed Ecomobilistes avec Geco ...
Afin de réduire la pollution émise par les véhicules, les solutions le plus souvent prônées sont les modes de transport alternatifs et la technologie des véhicules. La troisième solution c'est.... Lire la suite
ACTUALITÉ DE L'AIR
barre
illusration Projet Borée : les micro-capteurs sont installés tunnel L2, ... Projet Borée : les micro-capteurs sont installés tunnel L2, ...
Publié le 07 mar 2019
illusration De la Méditerranée au quai du port, quelles actions mener ?... De la Méditerranée au quai du port, quelles actions mener ?...
Publié le 07 mai 2019
illusration Incendie à Châteauneuf-les-Martigues Incendie à Châteauneuf-les-Martigues
Publié le 12 mai 2019
illusration L’ammoniac surveillé à Marseille Saint Menet : quels résulta... L’ammoniac surveillé à Marseille Saint Menet : quels résulta...
Publié le 06 fév 2019
Voir toutes les actualités
QUALITé DE L’AIR, RISQUE ALLERGIQUE ET NUISANCES
barre

Qualité de l’air globalement moyenne à médiocre, et mauvaise durant quelques journées

Carte des indices du mois de février 2019 dans l'est des Bouches-du-Rhône

indicesqafevrier2019.jpg

Les indices bons ont été minoritaires en février alors que les indices moyens et médiocres ont été plus fréquents intervenant dans 43 à 64 % du temps selon les villes. Des indices mauvais ont été relevés dans les villes de Marseille, Bouc-Bel-Air, Gardanne et Meyreuil, durant les journées du 6, 22 et 28 février. En cause: l’accumulation de particules fines lorsque le vent était faible, ou au contraire, un mistral fort provoquant des soulèvements de particules (le 28).

Les chauffages domestiques, le trafic routier et les industries sont les principaux émetteurs de particules et d’oxydes d’azote qui sont les polluants prédominants en cette saison hivernale.

Durant le mois de février, l’indice pollinique hebdomadaire du RNSA est passé de 3 à 5 ; 5 représentant un risque d’allergie maximal aux pollens ! En effet, les pollens de cyprès sont très présents et allergisants ; les pollens de frêne et d’urticacées montrent des concentrations plus faibles.

Carte des indices polliniques.

4 épisodes de pollution aux particules sur les Bouches-du-Rhône

Maximum journalier en PM10 le 27 février 2019 dans l'est des Bouches-du-Rhône

pm10bdr27022019.jpg

4 épisodes de pollution aux particules se sont produits les 15, 22, 26 et 28 février.

Les teneurs en particules en suspension les plus élevées, dépassant le seuil journalier de 50 µg/m3, ont été enregistrées sur ces journées : 70 µg/m3sur le boulevard Rabatau à Marseille, le 22/02, 66 µg/m3 à Gardanne et 55 µg/m3 sur le quartier Saint-Louis à Marseille le 28/02, 55 µg/m3 à Fos- sur-Mer le 26/02, et 51 µg/m3 à Arles le 15/02.

Maximum horaire atteint pour les autres polluants: NO2 : 157 µg/m3 Bd Jean Moulin à Marseille le 11/01 ; O3 : 116 µg/m3 à Vitrolles, et 115 µg/m3 à Aix/Les Platanes le 27/02.

4 procédures préfectorales déclenchées en février : 3 d’information-recommandations et 1 d’alerte.

Rappel : Seuil d’information-recommandations (180 µg/m3/h pour l’ozone et 50 µg/m3/j pour les particules) - Critères d’un épisode de pollution : 25 km2 (département) et 100 km² (région) et/ou 10 % de la population du département.

> Que faire lors d'un épisode de pollution ?  Retrouvez tous les bons gestes ici.

> Visualisez la carte régionale.

Les nuisances

Signalements enregistrés en février dans l'est des Bouches-du-Rhône : 97 (contre 42 en janvier) dont 70 % en lien avec des odeurs, 15 % avec le bruit, 6% avec les brûlages... Les nuisances olfactives sont liées principalement aux activités de stockage de déchets ménagers (ISDN de la Malespine) et industrielles diverses (ALTEO, LAFARGE...).

- Les communes les plus concernées :

Gardanne (48) : 13 nuisances auditives dues à la centrale électrique, 35 signalements d'odeurs de gaz notamment en provenance de la décharge de la Malespine.

Marseille (18) : diverses odeurs, brûlages, fumées...

Bouc Bel Air (8) : fumées d'ALTEO et de LAFARGE signalées

Aix-en-Provence (6) : odeurs diverses, de kérosène, bois...

Septèmes-les-Vallons (4) : fumées de LAFARGE et odeur "acide"

Meyreuil (4) : odeurs désagréables non identifiées

Allauch (3) : brûlages

Dans les communes de Rousset, Fuveau, Aubagne et Cabriès, 6 signalements sont répertoriés, en lien notamment avec des odeurs de déchets de La Malespine pour Fuveau, de la décharge des Faisses pour Rousset et diverses odeurs chimiques de type ammoniac ou fumées etc.

6 rapports de signalements ont été établis en ce mois de février dont 4 en lien avec les odeurs (généralement l'ISDND de la Malespine), 1 lié au bruit de la centrale de Gardanne et 1 dû à un dysfonctionnement de la chaufferie bois d'Aix-en- Provence.

Pour enregistrer une plainte : www.sro-paca.org/ Rubrique « Signalez une gêne » ou via l’application Signalement Air

Point mensuel de la surveillance de la qualité de l’air en regard de la rocade L2 (agglomération marseillaise) :

Station L2 - quartier du Merlan à la Benausse

La L2 est ouverte dans son intégralité depuis le 25 octobre 2018.

A noter, en février, la mise en place des microcapteurs dans le tunnel Montolivet Sud de la L2 : pour réduire la pollution de l’air aux sorties des tunnels et ainsi limiter l’exposition des riverains, AtmoSud et le CETU (Centre d’Etudes des Tunnels) testent un dispositif innovant basé sur l’activation de la ventilation par des micro-capteurs. Ces derniers enregistrent les données sur le terrain pour une phase d’observation, avant de passer à la phase test de déclenchement de la ventilation.

Pour rappel, pendant les travaux et l’ouverture progressive de la L2 à la circulation, depuis 2 ans, des campagnes de mesures sont réalisées en plusieurs lieux le long de l’axe : « campagne Fourragère » passée, campagnes « Kaddouz » et « Merlan-Benausse » en cours ; prochaine campagne prévue en 2019 à « Castor de Servières ». Dans le centre de Marseille, la station sentinelle « Jean Moulin » est positionnée depuis 2016 ; elle doit témoigner des effets en centre-ville.

Pour consulter les données de la campagne « L2 Benausse », ou bien celles de la campagne de "L2 Kaddouz" actuellement en cours, rendez-vous dans la rubrique « stations de mesures et données » .

Le bulletin d'information retraçant les évènements et la qualité de l’air sur les stations dédiées à la surveillance de la L2 est publié depuis 2018. Le dernier est celui de septembre -octobre 2018 :  bulletin bimestriel de la L2. Ceux de novembre 2018 à février 2019 seront remplacés par une note rétrospective de deux années de surveillance de la L2.

Pour plus d'informations sur la surveillance de la qualité de l'air autour de la L2, consultez régulièrement la fiche étude.