Bulletin mensuel Est des Bouches-du-Rhône - novembre 2019

logo Bulletin mensuel Est des Bouches-du-Rhône - novembre 2019
ombre
Découvrez l'air de votre département ce dernier mois !
fleche À la une fleche Actualité de l'air
fleche Qualité de l’air, risque allergique et nuisances
À LA UNE
barre
illusration  Restitution des résultats aux acteurs de la L2 lors du 'COT... Restitution des résultats aux acteurs de la L2 lors du 'COT...
Dans le cadre du suivi de l’impact de la L2 sur la qualité de l’air de l’agglomération marseillaise, AtmoSud a proposé un temps d’échange avec les acteurs de la L2 sur les résultats ... Lire la suite
ACTUALITÉ DE L'AIR
barre
illusration ZFE de Marseille : la métropole Aix Marseille Provence s'eng... ZFE de Marseille : la métropole Aix Marseille Provence s'eng...
Publié le 18 déc 2019
illusration Vers une collaboration renforcée avec le Maroc Vers une collaboration renforcée avec le Maroc
Publié le 03 déc 2019
illusration Conférence Air & Santé (07/11) : AtmoSud présent pour inspir... Conférence Air & Santé (07/11) : AtmoSud présent pour inspir...
Publié le 27 nov 2019
illusration La santé ne fait pas tabac La santé ne fait pas tabac
Publié le 15 nov 2019
Voir toutes les actualités
Bilan d'activité 2018
QUALITé DE L’AIR, RISQUE ALLERGIQUE ET NUISANCES
barre

Bonne qualité de l’air

Carte des indices du mois de novembre 2019 dans l'est des Bouches-du-Rhône

indicesqanovembre2019-1.jpg

 

Les indices de qualité de l’air ont été majoritairement « très bons à bons » sur ce mois de novembre.

Cette bonne qualité de l’air est liée aux intempéries de novembre, avec de nombreuses pluies et du vent, qui ont permis une bonne dispersion des polluants dans l’air.

Ceux-ci sont émis par les différentes activités : trafic, industries et tous types de combustions, notamment celles des chauffages en hiver.

Une journée d’indice « moyen à médiocre » a concerné la Ville de Gardanne le 26/11 et celle de Meyreuil le 19/11, avec des niveaux de particules qui ont augmenté localement.

 

frene1.jpg

La saison pollinique est terminée. Actuellement, il n'y a pas de risque identifié concernant les allergies aux pollens, l'identification et le comptage des pollens ne sont, par conséquent, pas effectués.

Les allergiques peuvent respirer sans gêne en cette fin d'automne avant le retour des pollens de cyprès et de frêne début 2020.

Le RNSA vient d’éditer le bilan en France, par ville, de l’année pollinique 2019. On y retrouve, notamment pour les villes d’Aix et de Marseille, le calendrier des indices de pollinisation et celui des moisissures dans l’air (potentiellement allergisantes comme Cladosporum et Alternaria).

Carte des indices polliniques.

Que faire en cas de risque élevé d'allergie aux pollens ?

 

Pas d'épisode de pollution

Maximum journalier en PM10 le 26 novembre 2019 dans les Bouches-du-Rhône

pm10avg_paca4_20191126.png

Aucun épisode de pollution n'a été enregistré sur le département des Bouches-du-Rhône durant ce mois de novembre.

Les niveaux journaliers en particules PM10 les plus élevés ont été enregistrés sur les stations de Marseille Rabatau avec  45 µg/m³/j et de Gardanne avec 36 µg/m³/j le 26/11.

Le seuil d'information-recommandations à l’ozone de 180 µg/m3 sur une heure n’a pas été dépassé. Le maximum horaire a été de 84 µg/m³ à Aix Les Platanes le 21/11.

Les niveaux horaires maximums en dioxyde d’azote ont atteint 132 µg/m³ sur l’autoroute nord (station L2/A7) le 17/11, 126 µg/m³ sur Marseille Rabatau le 28/11, 105 µg/m³ sur la L2 secteur Kaddouz le 27/11, 98 µg/m³ sur le Bd du Roy René à Aix le 5/11.

Rappel : Seuil d’information-recommandations (180 µg/m3/h pour l’ozone, 50 µg/m3/j pour les particules et 200 µg/m3/h pour le dioxyde d’azote) - Critères d’un épisode de pollution : 25 km2 (département) et 100 km² (région) et/ou 10 % de la population du département.

> Que faire lors d'un épisode de pollution ?  Retrouvez tous les bons gestes ici.

> Visualisez la carte régionale.

 

Les nuisances

29 signalements enregistrés dans l’est des Bouches-du-Rhône en novembre (pour rappel, 59 en octobre), incluant :

  • 24 signalements concernant des nuisances olfactives :

7 sur Marseille avec 5 perceptions d’odeurs d’enrobés ou d’hydrocarbures liées à SATR, 1 odeur d’essence en provenance de Lafarge et 1 odeur de type caoutchouc brûlé sur Arenc ; 5 aux Pennes-Mirabeau : odeurs de déchets ménagers et d’industries liées au centre d’enfouissement de Jas de Rhode ; 4 à Gardanne avec des odeurs de biogaz de la déchèterie de la Malespine ; 3 à Fuveau : odeurs d’industries et de déchets ménagers ; 2 à Cabriès concernant des odeurs de soufre et d’industrie ; 2 à Aix-en-Provence liés à des émanations de fumées de la chaufferie d’Encagnane ; 1 à Bouc Bel Air décrivant une « odeur gênante.»

  • 4 signalements de brûlages : 2 sur Allauch, 2 à La Treille Marseille.
  • 1 signalement de bruit à Aix-en-Provence liée à la chaufferie d’Encagnane

1 rapport de signalements a été établi en novembre en lien avec l’activité de SITA Jas de Rhodes.

Pour enregistrer une plainte : www.sro-paca.org/ Rubrique « Signalez une gêne » ou via l’application Signalement Air

 

Point mensuel de la surveillance de la qualité de l’air en regard de la rocade L2 (agglomération marseillaise) :

Les résultats de l’ensemble des campagnes de mesures et de l’expérimentation Borée ont fait l’objet d’une restitution auprès des acteurs de la L2, le 9 décembre. L’actualité d’AtmoSud consacrée à cette réunion intègre les liens vers les présentations.

Une vidéo a par ailleurs été réalisée pour comprendre l'évolution des concentrations en NO2 en lien avec la circulation :

La L2 est ouverte dans son intégralité depuis le 23 octobre 2018.

  • Des campagnes de mesures sont réalisées en plusieurs lieux le long de l’axe depuis quelques années afin d’effectuer le suivi de la qualité de l’air. Les campagnes « Fourragère », « Kaddouz » et « Merlan-Benausse » se sont passées pendant les travaux et l’ouverture progressive de la L2 à la circulation. En 2019, la campagne « Kaddouz » est toujours en cours ; depuis le 3 août 2019, une nouvelle campagne est engagée au niveau de la jonction « L2/A7 ». Dans le centre de Marseille, la station sentinelle « Jean Moulin » doit témoigner des effets en centre-ville.

Pour consulter les données des campagnes en cours dont celles de «L2 Kaddouz » , de « Jean Moulin », ou de « L2/A7 » rendez-vous dans la rubrique « stations de mesures et données » .

  • Pour documenter l’état de la qualité de l’air sur Marseille après l’ouverture de la L2, une vaste campagne de mesure « Etat 1 » est en cours, concernant environ 150 sites sur l’agglomération. Cette campagne de déroule sur deux périodes de mesures: une estivale (juin/juillet) et une hivernale. Elle intervient environ plus de 6 mois après l'ouverture de la L2 dans son intégralité - depuis le 23 octobre 2018 - afin que les réorganisations circulatoires et de trafic se soient opérées et ainsi procéder à des mesures de qualité de l'air sur une situation établie.

D'autres points de surveillance :

Pour plus d'information sur la surveillance de la qualité de l'air autour de la L2, consultez la fiche étude.