Bulletin mensuel Est des Bouches-du-Rhône - Septembre 2020

logo Bulletin mensuel Est des Bouches-du-Rhône - Septembre 2020
ombre
Découvrez l'air de votre département ce dernier mois !
fleche À la une fleche Actualité de l'air
fleche Qualité de l’air, risque allergique et nuisances
À LA UNE
barre
illusration Se chauffer au bois et respirer un air de bonne qualité dans... Se chauffer au bois et respirer un air de bonne qualité dans...
L’automne s’est installé depuis plusieurs jours sur l’ensemble du territoire et s’accompagne d’une légère baisse des températures. Certains peuvent donc être tentés d’allumer leur ch... Lire la suite
ACTUALITÉ DE L'AIR
barre
illusration Incendie dans un garde-meubles dans la nuit du 6 octobre à M... Incendie dans un garde-meubles dans la nuit du 6 octobre à M...
Publié le 07 oct 2020
illusration Mise en service de la L2 : quel état de la qualité de l'air ... Mise en service de la L2 : quel état de la qualité de l'air ...
Publié le 09 sep 2020
Voir toutes les actualités
QUALITé DE L’AIR, RISQUE ALLERGIQUE ET NUISANCES
barre

Qualité de l’air bonne à médiocre en septembre

Carte des indices du mois de septembre 2020 dans l'est des Bouches-du-Rhône

indicesqaseptembre2020.jpg

Les indices de qualité de l’air se sont partagés entre bons et moyens/médiocres sur les villes de l’est des Bouches-du-Rhône. L’ozone et les particules étaient les polluants présents tout au long du mois, avec tout de même une dominance de l’ozone qui a été à l’origine des indices de façon quasi-permanente.

Le temps bien ensoleillé et chaud de la période du 13 au 19 septembre a été propice à une photochimie plus active, avec des indices médiocres, de 6 ou 7/10.

On rappelle que :

- L’ozone est un polluant secondaire qui se forme à partir de polluants du trafic et des industries, transformés sous l'effet du soleil.

- Les particules fines proviennent de différentes sources : trafic routier et maritime, industries, secteur résidentiel avec le chauffage au bois.

 

ambroisie2.jpg

Le risque d'allergie sur l'est des Bouches-du-Rhône était faible (2/5) ou moyen (3/5) en septembre. Les pollens d'ambroisie ont dû être surveillés de près par les allergiques surtout lors des journées ensoleillées et venteuses où le risque d'allergie a pu atteindre un niveau moyen. En effet, la floraison de l’ambroisie est tardive, en août et en septembre.

Le risque allergique était bien plus faible pour les pollens d'urticacées (pariétaires) et de graminées et nul pour les autres pollens.

Les allergiques doivent bien suivre leurs traitements et penser à aérer tôt le matin ou tard le soir.

Source : RNSA

Carte des indices polliniques.

Que faire en cas de risque élevé d'allergie aux pollens ?

 

Pas d’épisodes de pollution sur le département

Concentrations maximales journalières en ozone pour la journée du 17 septembre 2020 dans le département des Bouches-du-Rhône

o3paca20200917.png

Les conditions météorologiques de ce mois de septembre ont été plutôt dispersives avec un peu de vent et quelques pluies parfois, hormis une période plus calme mi-septembre, ce qui, conjugué aux émissions anthropiques a permis de limiter la dégradation de la qualité de l’air.

Les maximums horaires en ozone ont été de : 160 µg/m³ le 14/09 sur Aix les Platanes, 165 µg/m³ le 17/09 sur Martigues et de 173 µg/m³ le 30/09 à Berre l’Etang.

Les maximums journaliers de particules en suspension PM10 dans l'air ont été de 50 µg/m3/j à Marseille Jean Moulin, le 18/09 et le 15/09.

En PM2.5, le maximum a été de 22 µg/m3/j sur la place Verneuil à Marseille, le 17/09.

Le niveau horaire maximum en dioxyde d’azote a été enregistré sur le site de l’autoroute L2/A7 à Marseille, avec 159 µg/m³ le 15/09 à 7h TU.

 

Rappel : Seuil d’information-recommandations : 180 µg/m3/h pour l’ozone, 50 µg/m3/j pour les particules et 200 µg/m3/h pour le dioxyde d’azote - Critères d’un épisode de pollution : 25 km2 (département) et 100 km² (région) et/ou 10 % de la population du département - Recommandations OMS pour les PM10 en moyenne journalière : 50 µg/m3/j ; recommandations OMS pour les PM2.5 en moyenne journalière : 25 µg/m3/j

 

> Que faire lors d'un épisode de pollution ?  Retrouvez tous les bons gestes ici.

> Visualisez la carte régionale.

 

Les nuisances

101 signalements ont été enregistrés dans l’est des Bouches-du-Rhône en septembre (versus 108 en août), dont 87 % en lien avec des perceptions d’odeurs.

- 88 signalements concernent des nuisances olfactives :

47 sur Les Pennes-Mirabeau avec des odeurs de déchets ménagers liées à la déchèterie Jas de Rhodes, 20 sur Marseille, avec des perceptions d’odeurs industrielles, d’essence, d’hydrocarbures, de goudron, de soufre, avec des sources citées telles que les navires, le port, SATR, la circulation dans Marseille, des émanations de carrosserie …

18 sur Bouc-Bel-Air, avec des odeurs chimiques, de soufre et industrielles en relation avec les émissions de Lafarge,

3 sur Gardanne avec des odeurs de biogaz et de déchets de la déchèterie de la Malespine,

- 4 signalements de brûlages (bois jardin..) : 1 sur Marseille, 2 sur Allauch, et 1 sur Aix-en-Provence concernant la chaufferie bois.

- 5 signalements de bruit, tous sur Les Pennes-Mirabeau avec des gènes auditives liées à de l’industrie.

- 4 signalements de nuisances non déterminées signalées comme « autres » : 3 sur Les Pennes-Mirabeau, 1 sur Marseille.

9 rapports de signalements ont été établis en ce mois de septembre, dont 1 à Bouc-Bel-Air (Lafarge), 1 à Marseille (enrobés de la SATR - Estaque) et 7 aux Pennes-Mirabeau (Jas de Rhodes).

Pour enregistrer une plainte : www.sro-paca.org/ Rubrique « Signalez une gêne » ou via l’application Signalement Air

 


 

Point mensuel de la surveillance de la qualité de l’air en regard de la rocade L2 (agglomération marseillaise) 

La L2 est ouverte dans son intégralité depuis le 23 octobre 2018. Le suivi de l'effet des reports de trafic liés à cette infrastructure, et à l'échelle de Marseille, est réalisé à l'aide de mesures et de modélisations.

Pour consulter les données des campagnes en cours dont celles de « L2 Kaddouz » , de « Jean Moulin », ou de « L2/A7 » rendez-vous dans la rubrique « stations de mesures et données » .

Pour plus d'information sur la surveillance de la qualité de l'air autour de la L2, consultez la fiche étude.

 

Résultats de la campagne "L2 Etat 1" et de l'évolution de la qualité de l'air 2011-2019 sur Marseille

  • publiés en août 2020. Rapport d'étude :

Etat de la qualité de l’air à l’échelle de la ville de Marseille après mise en service de la L2 (A507) - Juillet 2020

 

En cours : le projet Borée

D'autres points de surveillance au niveau du tunnel de Montolivet : Depuis février 2019, des microcapteurs sont installés dans le tunnel Montolivet Sud de la L2. Pour réduire la pollution de l’air aux sorties des tunnels et ainsi limiter l’exposition des riverains, AtmoSud et le CETU (Centre d’Etudes des Tunnels) testent un dispositif innovant basé sur l’activation de la ventilation conditionnée par les niveaux mesurés par les microcapteurs. Ces derniers ont enregistré les données sur le terrain pour une phase d’observation, avant de passer, à la phase test de déclenchement de la ventilation.

 

Les stations de surveillance liées à la L2

3stations.jpg