Bulletin mensuel Ouest des Bouches-du-Rhône (zone étang de Berre) - Mars 2020

logo Bulletin mensuel Ouest des Bouches-du-Rhône (zone étang de Berre) - Mars 2020
ombre
Découvrez l'air de votre département ce dernier mois !
fleche À la une fleche Actualité de l'air
fleche Qualité de l’air, risque allergique et nuisances
À LA UNE
barre
illusration Des riverains moins exposés à la pollution automobile près d... Des riverains moins exposés à la pollution automobile près d...
La fédération Atmo France et les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA) qu'elle fédère publient ce jour un bilan confirmant la très nette diminution de la pol... Lire la suite
ACTUALITÉ DE L'AIR
barre
illusration Qualité de l’air et activité industrielle : situation sur le... Qualité de l’air et activité industrielle : situation sur le...
Publié le 16 avr 2020
illusration [COVID19] Troisième semaine de confinement : quelle évolutio... [COVID19] Troisième semaine de confinement : quelle évolutio...
Publié le 10 avr 2020
illusration [COVID-19] Troisième semaine de confinement : quel impact su... [COVID-19] Troisième semaine de confinement : quel impact su...
Publié le 14 avr 2020
illusration [COVID-19] Les équipes d'AtmoSud mobilisées pour continuer d... [COVID-19] Les équipes d'AtmoSud mobilisées pour continuer d...
Publié le 27 avr 2020
Voir toutes les actualités
QUALITé DE L’AIR, RISQUE ALLERGIQUE ET NUISANCES
barre

Bonne qualité de l’air dans le territoire mais risque d'allergie très important en lien avec les pollens de cyprès

Carte des indices du mois de mars 2020 dans l'ouest des Bouches-du-Rhône

carte_iqa_mars_2020_13o.png

La qualité de l’air de l'Ouest des Bouches-du-Rhône a été globalement bonne au cours du mois avec des indices de la qualité de l'air bons plus de 74% du temps dans la zone qui borde l'étang de Berre et plus de 68% du temps à Arles et Salon-de-Provence.

A partir du 18 mars, début de la période de confinement, le trafic routier et les niveaux d'oxydes d'azote qui vont avec ont fortement diminué mais les poussières PM10 et PM2.5 ont quant à elles augmenté. Ce phénomène est en lien direct avec une augmentation de l'utilisation des chauffages ainsi qu'avec la pratique des brûlages de déchets verts. AtmoSud a en effet observé une élévation des particules en lien avec la combustion de bois à partir du 18 mars qui s'est maintenue jusqu'à la fin du mois. Ce phénomène est observé dans l'ensemble de la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur ainsi que dans d'autres territoires français.

Pour rappel, le déchet vert est une ressource (paillage, compost) qui permet des économies d'eau et d'engrais et de surcroit la pratique du brûlage est interdite pour des aspects de nuisances et de santé. Il est à noter que les niveaux observés en particules en lien avec la combustion de bois ne sont pas seulement liés aux émissions locales mais sont aussi en lien avec des émissions plus lointaines mais que nous contribuons à alimenter.

Les niveaux mesurés en particules dans le territoire sont cependant restés inférieurs aux seuils réglementaires journaliers de 50 µg/m3/j pour les PM10. Quelques journées se signalent (27, 28 et 29 mars) avec des niveaux supérieurs à 25 µg/m3/j pour les PM2,5.

Le risque identifié concernant les allergies aux pollens est qualifié de très élevé à élevé durant cette période. Les cyprès en sont la principale cause. En fin de mois les pollens des platanes sont apparus ainsi que ceux des pins qui pour ces derniers ne sont pas allergènes. AtmoSud diffuse chaque semaine l’indice pollinique du RNSA.

 

Aucun épisode de pollution départemental dans les Bouches-du-Rhône

Concentrations maximales journalières en particules en suspension PM10 pour la journée du 29 mars 2020

pm10avg_paca4_20200329.png

 

Aucun épisode départemental de pollution n'a été observé dans les Bouches-du-Rhône durant le mois de mars.

Les maxima journaliers de particules en suspension PM10 dans l'air ont été mesurés approchant les 40 µg/m3/j le 29 mars (38 µg/m3/j à Port-de-Bouc, 35 µg/m3/j à Salon-de-Provence, 32 µg/m3/j à Arles).

En PM2,5, les maxima ont été de 30 µg/m3/j à Rognac / les Barjaquets, 28 µg/m3/j à Marignane, Salon-de-Provence et Fos-sur-Mer le 29 mars également.

Aucun dépassement de seuils réglementaires pour le dioxyde d’azote (NO2) ni pour le dioxyde de soufre (SO2) n'a été observé.

> Que faire lors d'un épisode de pollution ?  tous les bons gestes en cliquant sur ce lien

> Visualisez les cartes régionales

Rappel : Seuil d’information-recommandations (180 µg/m3/h pour l’ozone, 50 µg/m3/j pour les particules et 200 µg/m3/h pour le dioxyde d'azote) - Critères d’un épisode de pollution : 25 km2 (département) et 100 km² (région) et/ou 10 % de la population du département.
Recommandations OMS pour les PM 10 en moyenne journalière : 50
µg/m3/j
Recommandations OMS pour les PM 2,5 en moyenne journalière : 25 µg/m3/j

 

Les nuisances

70 signalements ont été enregistrés en mars dans l'ouest des Bouches-du-Rhône, principalement en lien avec des nuisances olfactives, incluant :

  • 21 à Tarascon en lien avec le site industriel de Fibre Excellence dont 6 pour des nuisances sonores et 15 de nuisances olfactives.
  • 13 à la Fare-les-Oliviers en lien avec des odeurs de plastique brûlé.
  • 7 à Châteaurenard en lien avec des brûlages et des nuisances venant de Sotreco.
  • 5 à Sausset-les-Pins, 5 à Rognac, 4 à Coudoux, 3 à Martigues, 3 à Arles, 2 à Eyrargues, 2 à Fos-sur-Mer, 2 au Rove et 1 à Boulbon, Graveson et Ventabren d'origines diverses dont des sources industrielles, de brûlage et de déchets ménagers.

2 rapports de signalements ont été établis en mars  à Tarascon les 17 et 23 mars.

Pour enregistrer une plainte www.sro-paca.org  Rubrique « Signalez une gêne » ou via l’application Signalement Air.