Feux en cours dans les Bouches-du-Rhône

Visuel
incendie

Publié le 31 août 2018

Contenu
Contenu

Des incendies et départs de feux se sont déclarés dans la journée du 30 août 2018, sur Marseille dans le 15ème arrondissement et sur la ville de Port-de-Bouc.

En situation de Mistral, les panaches de fumées peuvent atteindre et gêner les populations sous le vent. Les stations de surveillance de la qualité de l’air les plus proches des incendies peuvent mesurer des niveaux de particules fines et de dioxyde d’azote en relation avec le panache du feu.

Incendies à Port-de-Bouc

Les feux de Port-de-Bouc se situent le long de la voie ferrée, entre l’hypermarché et le canal. Les relevés d'AtmoSud indiquent une augmentation des niveaux en particules fines entre 12 et 14h. Le graphe ci-dessous montre une élévation, à Port-de-Bouc / La Lèque, des très fines particules (autour de 1 µm) et des particules les plus grossières (PM10), en relation avec les fumées noires visibles.

mesures1_portdebouc_20180830.jpg

Feu d’entrepôt de produits pharmaceutiques au niveau du chemin des tuileries à Marseille

Les stations de surveillance de la qualité de l'air d'AtmoSud sur Marseille ne relèvent pas, sur cette journée, de niveaux de particules fines et dioxyde d'azote plus élevés qu'habituellement. Cependant, ces fumées dégagent des polluants dans l'air, notamment des particules qui dégradent la qualité de l'air. Il est recommandé de rester vigilant vis à vis des personnes sensibles.

Les marins Pompiers de Marseille et les #pompiers 13 se sont mobilisés sur ces évènements.

Effets des particules fines sur la santé 

Plus les particules sont fines (granulométrie), plus elles pénètrent les voies respiratoires inférieures. Produisant des irritations, des altérations de la fonction respiratoire dans son ensemble. Certaines particules ont des propriétés mutagènes et cancérigènes.
Selon l’OMS « même à faible concentration, la pollution aux petites particules a une incidence sanitaire ; en effet, on n’a identifié aucun seuil au-dessous duquel elle n’affecte en rien la santé. »