Les effets de la pollution

Visuel
allergie-pollen
Contenu
Contenu

La pollution de l’air a des impacts importants sur la santé. Elle est à l’origine de nombreuses maladies et de décès prématurés. Il est important d’en connaître ses effets, pour pouvoir s’en protéger et adopter les comportements adaptés.

Selon la commission sur la pollution et la santé de la revue The Lancet, la pollution à été à l'origine de la mort prématurée de 9 millions de personnes en 2019. Parmi ces décès, la pollution de l'air était responsable de 6,7 millions d'entre eux.

Quels sont les dangers de la pollution de l’air ?

Contenu

Depuis 2013, les particules de l’air extérieur sont classées comme cancérigènes pour l’Homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

La toxicité de ces particules provenant à la fois de leur composition et de leur taille. Plus les particules sont fines, plus elles sont capables de pénétrer profondément dans l’organisme et de passer par la circulation sanguine vers d’autres organes.

Il existe trois voies de contamination chez l’homme :

  • La voie respiratoire : c’est la principale entrée pour les polluants de l’air
  • La voie digestive : les polluants présents dans l’air retombent dans l’eau, sur le sol ou les végétaux et contaminent les produits que l’on ingère (ex. : pesticides, métaux lourds)
  • La voie cutanée : elle reste marginale (ex. : éléments toxiques contenus dans certains pesticides)

Selon l’OMS, la pollution de l’air est le principal risque environnemental pour la santé dans le monde. L’exposition à la pollution de l’air extérieur conduit chaque année au décès d’environ 4,2 millions de personnes dans le monde.

Titre
Impact sanitaire de la pollution atmosphérique

Chiffres
3
Suffixe
ème
Texte
cause de mortalité en France après le tabac et l'alcool
48000
Texte
décès par an
2
Suffixe
ans
Texte
ou plus de perte d'espérance de vie potentielle dans les villes les plus exposées (dont Marseille)

Quels sont les risques pour ma santé ?

Contenu

Les polluants que nous respirons sont nocifs pour notre santé et peuvent entraîner certaines maladies. Ces effets indésirables peuvent être ressentis immédiatement (lors d’un épisode de pollution) ou à plus long terme (en cas d’exposition chronique).

effets_sur_la_santé

Les effets de la pollution sur notre organisme peuvent varier en fonction de différents critères :

  • la durée d’exposition
  • la nature et la taille des particules
  • la concentration des polluants
  • notre sensibilité individuelle (âge, état de santé, mode de vie)

Quelles sont les populations à risques ?

Contenu

Les populations les plus sensibles à la pollution atmosphérique sont :

  • les enfants dont les poumons ne sont pas complètement formés (la fin de la croissance de l’appareil pulmonaire se produit vers 10-12 ans selon les enfants)
  • les personnes âgées, en raison du vieillissement des tissus respiratoires et de pathologies plus fréquemment associées, ainsi que d’une diminution des défenses respiratoires
  • les personnes souffrant de pathologies chroniques (par exemple, maladies respiratoires chroniques allergiques et asthmatiques ou maladies cardio-vasculaires), les diabétiques
  • les fumeurs, dont l'appareil respiratoire est déjà irrité par le tabac

Ces personnes doivent être particulièrement vigilantes aux recommandations sanitaires lors des épisodes de pollution.

Quelles sont les recommandations en cas de pic de pollution ?

Contenu

Un épisode de pollution est observé quand la concentration d’un ou plusieurs polluants dépasse les seuils réglementaires horaires ou journaliers. Il existe deux seuils : le seuil d’information-recommandations et le seuil d’alerte.

Texte

Au-delà du seuil d’information-recommandations : si je suis une personne vulnérable* et sensible** à la pollution, je dois modérer mon activité. Plus de 65 ans ? J'évite les efforts entraînant un essoufflement (respiration par la bouche). Et, peu importe mon âge, je décale mes horaires pour éviter les pics de pollution.

Au-delà du seuil d'alerte, sportif ou non, j’attends que la qualité de l'air s’améliore, avant d’effectuer une activité physique qui augmente le volume d’air respiré.

* Personnes vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et enfants de moins de 5 ans, personnes de plus de 65 ans, sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires.
** Personnes sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics ; par exemple : personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux.

Sport et pollution, quels bons gestes adopter ?

Contenu

Dès que j’augmente mon activité physique, les bénéfices pour ma santé sont largement supérieurs aux risques, même si la qualité de l’air est moyenne.

Contenu

Lorsque je fais du vélo en ville, par exemple, même si je suis plus exposé à la pollution (car j’inhale plus d’air), je suis moins exposé qu’à l’intérieur d’une voiture, lieu clos, trop peu ventilé, qui cumule pollution extérieure et intérieure.

Mais en plein effort, je respire 7 à 8 fois plus d’air/minute qu’au repos. Et j’inhale en même temps 7 à 8 fois plus de polluants. Il est donc recommandé de prendre certaines précautions.

Généralement le matin avant que le trafic ne s’intensifie. J’évite les heures de pointe et aux beaux jours, les heures les plus chaudes de la journée (concentrations d’ozone les plus élevées).

Je privilégie des trajets à l’écart des sources majeures de pollution : les grands axes de circulation, les rues « canyons », étroites et bordées d’immeubles hauts, où l’air stagne. Je préfère les parcs, les espaces bien ventilés. Si je pratique en salle, je veille à ce que les lieux soient régulièrement aérés.

Aujourd’hui, demain, après-demain ? Vite, un coup d’œil sur les indices de ma commune qui sont publiés sur le site AtmoSud : de bon à extrêmement mauvais. Si je suis en bonne santé (enfants de 6 ans et plus, adolescents, adultes), je peux continuer de pratiques une activité physique ou sportive lors d’un épisode de pollution de l’air mais je m’adapte : je réduis mon effort ou j’écourte mon entraînement.

Titre
Pollution de l’air - Les gestes à adopter pour protéger votre santé

pollution_generale.pdf
pdf - 12 octobre 2021 - 166.09 KB
Titre
"Pollution de l’air - Les gestes à adopter pour protéger votre santé"
bouton d'actions
pollution_enfants.pdf
pdf - 12 octobre 2021 - 196.53 KB
Titre
"Pollution de l’air - Les gestes à adopter pour protéger enfants et femmes enceintes""
bouton d'actions
pollution_age.pdf
pdf - 12 octobre 2021 - 155.99 KB
Titre
"Pollution de l’air - Les gestes à adopter pour protéger les plus de 65 ans"
bouton d'actions

Titre
Et aussi...

Contenus
Les effets sur l'environnement
Visuel
Protection de l'environnement

Les effets sur l'environnement

Les plantes, les animaux et les bâtiments peuvent également subir les répercussions de la pollution atmosphérique.

bouton d'actions
L'air et le climat
Visuel
Air et climat

L'air et le climat

La qualité de l’air et le changement climatique sont étroitement liés et leurs enjeux peuvent être semblables. Si ces thématiques peuvent de prime abord sembler…

bouton d'actions