Incident à la raffinerie de Lavéra ce jour

Visuel
incident Lavéra 24 juillet 2018

Publié le 24 juillet 2018

Contenu
Contenu

D’importantes torches avec dégagement de fumées

De nombreux riverains, principalement de Port-de-Bouc, se questionnent ce matin sur l'origine de ce visuel inquiétant et ont émis plusieurs signalements pour des gênes olfactives.

En effet le vent de secteur Est/Sud-Est entraîne ces rejets atmosphériques en direction des villes de Port-de-Bouc et de Fos-sur-Mer dans le lointain.

Pollution visible sur les sites d'AtmoSud

Les relevés d'AtmoSud confirment que Port-de-Bouc a bien été concernée ce matin, avec une augmentation des niveaux en particules fines au moment de la survenue de ces signalements. Sur le graphe ci-dessous, les mesures faites sur le site de Port de Bouc la Lèque montrent une élévation des très fines particules, celles autour de 1 µm, ainsi que les particules les plus grossières (PM10), en relation avec les fumées noires visibles.

graphe_pdbl.jpg

Particules en suspension en masse pour les PM10 et PM2,5 et en nombre pour les PM1 pour la matinée du mardi 24 juillet 2018 à Port-de-Bouc, quartier la Lèque

Depuis, les niveaux sont redevenus comparables à ceux observés dans les villes alentours.

A noter que cette journée, comme la précédente, est sujette à des phénomènes de pollution estivaux à l'ozone et que ce sur-ajout vient aggraver cette situation de qualité de l'air médiocre.

L'industriel à l'origine de cet épisode de torche a produit un communiqué de presse

cp_petroineos.jpg

 

AtmoSud reste vigilant et vous tient informé de l'évolution de la situation.

Vous pouvez consulter les données des sites permanents sur notre site internet : http://www.atmosud.org/donnees/acces-par-station