Actualité
16 octobre 2019
Transports routiers

L’évaluation de la qualité de l’air autour de la L2 se poursuit

Site de mesure - Marseille L2/A7
Partager :

AtmoSud poursuit sa mission d’observatoire autour de la rocade L2 à Marseille afin d’évaluer son impact en termes de qualité de l’air aux abords de la voie et sur la ville.

Les lieux d’intérêt concernent plusieurs typologies de situations :

  • les zones de trafic urbain, l’autoroute A7, des portions de la rocade L2, les têtes de tunnel… où se concentrent les émissions du trafic routier et où le risque de dépassement de la valeur limite pour le dioxyde d’azote (NO2) est présent ;
  • les zones urbaines où réside la population et les secteurs sensibles recevant du public : établissements scolaires et de loisirs, centres médicaux…
  • les zones en réaménagement urbain…

La campagne de mesure « État 1 »

Points de mesure - Marseille rocade L2 - état 1

Afin de documenter l’état de la qualité de l’air à Marseille après l’ouverture de la L2, une large campagne de mesure, dite « campagne État 1 », a été engagée en début d'été. Elle concerne environ 150 sites de mesure sur l’agglomération et environ 70 sites autour de la rocade L2 (mesure par tubes passifs). Cette campagne se déroule sur deux périodes de mesures : estivale 2019 (juin/juillet) et hivernale 2019.

Elle fait écho à la même campagne de mesure réalisée avant les travaux de la L2 en 2011, dite « campagne État 0 » qui donnait l’état de la qualité de l’air de la ville avant la réalisation de la L2.

 

                                                                                                       Localisation des points de mesures de la « campagne État 1 »

La comparaison des cartographies de pollution issues de ces campagnes permettra d’analyser l’impact de la mise en place de la L2 sur la ville de Marseille.

Cette campagne intervient plus de 6 mois après l'ouverture de la L2 dans son intégralité - depuis le 23 octobre 2018 - après que les réorganisations circulatoires et de trafic se soient opérées afin de procéder à des mesures de qualité de l'air sur une situation établie.

Un nouveau site de mesure nommé « L2/A7 »

Des campagnes de mesures, à l’aide de stations de mesure de référence, sont réalisées sur différents points le long de l’axe depuis quelques années afin d’effectuer le suivi de la qualité de l’air. Les sites de mesure « Fourragère », « Kaddouz » et « Merlan-Benausse » ont été installés pendant les travaux et l’ouverture progressive de la L2 à la circulation. Un site sentinelle « Jean Moulin » est installé dans le centre de Marseille depuis 2016 pour témoigner des effets en centre-ville.

En 2019, 3 stations de mesures synchrones de la campagne de tubes sont opérationnelles :

  • les sites « Kaddouz » et « Jean Moulin » ;

  • et, depuis le 3 août 2019, le site « L2/A7 » au niveau de la jonction des deux voies

En effet, suite à la campagne dans le quartier du Merlan à la Benausse qui s’est achevée début mars, la station a été déplacée sur la partie nord de la L2 à la jonction avec l’A7, au niveau des quartiers Arnavaux/Servières dans le 15ème arrondissement.

La station de mesure est située dans la cour de récréation de l’école élémentaire publique La Maurelette, en proximité immédiate de la jonction entre la L2 et l’autoroute A7. Elle mesure 24h/24 et 7j/7 les niveaux d’oxydes d’azote (NOx), de particules fines (PM10), et de carbone suie (black carbon), principaux traceurs de la pollution par les transports.

Les mesures sont disponibles en temps réel sur le site internet d’AtmoSud.

D'autres points de surveillance

  • Expérimentation Borée

Depuis février 2019, des micro-capteurs sont installés dans le tunnel Montolivet Sud de la L2. Pour réduire la pollution de l’air aux sorties des tunnels et ainsi limiter l’exposition des riverains, AtmoSud et le CETU (Centre d’Etudes des Tunnels) testent un dispositif innovant basé sur l’activation de la ventilation par des micro-capteurs. Ces derniers enregistrent les données sur le terrain pour une phase d’observation, avant de passer à la phase test de déclenchement de la ventilation (fin d’année 2019).

  • Campagne L2/Canet

Une campagne de mesure diligentée actuellement au niveau du secteur de la L2 « tête de tunnel Sainte Marthe/Sortie Queillau », quartier du Canet. Des moyens mobiles temporaires de surveillance (micro-capteurs) ont été mis en place afin de disposer d’une première qualification de l’environnement des riverains de cette portion de L2, un an après sa mise en circulation.