Actualité
13 septembre 2021
Air intérieur et habitat

Mesurer le CO2 pour limiter la propagation du virus dans les classes

salle de classe
Partager :

À l'occasion de la rentrée scolaire 2021, le ministère de l'Éducation Nationale recommande aux écoles et établissements scolaires de s'équiper de capteurs de dioxyde de carbone CO2.

Pourquoi s'équiper de capteurs de CO2 ?

Le confinement de l’air dans les classes favorise la propagation de la covid. Le niveau de CO2 reflète le renouvellement d'air dans un lieu clos, donc le besoin d'aération. C'est un paramètre important pour renforcer les conditions de sécurité sanitaire et lutter contre l’épidémie dans les établissements scolaires (écoles maternelles et primaires, collèges, lycées). Afin de limiter cette propagation, les écoles peuvent donc s'équiper de capteur CO2.

Aérer pour se protéger du virus et de la pollution

Les capteurs signalent quand le niveau de CO2 est supérieur à 800 ppm. Le Haut conseil de la santé publique recommande de ne pas dépasser ce seuil dans un lieu clos où le port du masque est requis. Un niveau élevé de CO2 est également synonyme de pollution de l'air intérieur.

 

Un geste simple pour réduire le taux de CO2 est d'aérer. Il est conseillé d'ouvrir les fenêtres 10 minutes chaque heure pour laisser entrer l'air extérieur. Mathieu Izard, ingénieur qualité de l'air intérieur à AtmoSud

 

Un niveau de CO2 élevé réduit la concentration des élèves : ouvrir régulièrement les fenêtres des salles de classe a donc un avantage supplémentaire.

 

Sensibiliser aux bons gestes

AtmoSud sensibilise les élèves et le personnel des écoles pour réduire la pollution à l'intérieur des salles de classe et accompagne les collectivités pour améliorer la qualité de l'air intérieur dans les établissements recevant du public.

AtmoSud a développé avec la Fédération L'Air et Moi et l'ARS un module de sensibilisation "les virus et moi".

Les collectivités équipent leurs écoles

Plusieurs communes de la région se sont équipées de capteurs de CO2. Par exemple, Fos-sur-Mer a investi dans 130 capteurs, Toulon a équipé 640 classes, des capteurs de CO2 et purificateurs d’air ont été installés dans chaque classe de toutes les écoles et dans les crèches communales de Cannes ; en complément des capteurs de la qualité de l’air déjà présents dans toutes les écoles d’Istres, des capteurs de CO2 y ont été installés...

Exemple d'accompagnement : dans l'agglomération du Grand Avignon 580 élèves et 95 personnels d’établissements ont été sensibilisés en 2020 à la qualité de l'air et à l'importance de l'aération.