Partager :

L'année 2020 a connu un ralentissement exceptionnel, en lien avec la crise sanitaire, des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2019 : - 5,4% au niveau mondial (selon le Global Carbon Project) et -10,6% à l’échelle régionale.

AtmoSud, co-pilote de l'ORECA avec l'État et la Région, est l’interlocuteur privilégié qui fournit les données d’émissions de polluants et de Gaz à Effet de Serre (GES) en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il compile et synthétise les données énergétiques fournies par les partenaires.

Record de production d'énergie primaire

La production primaire atteint un niveau record en 2020, du fait d’une pluviométrie abondante favorisant la productivité hydroélectrique (+27%). Celle-ci contribue à plus de la moitié de la production primaire régionale en 2020.

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de par son climat, se distingue du reste de la France : la production régionale représente 1,5% de la production nationale, estimée à 122 Mtep en 2020 (-12 Mtep par rapport à 2019).

Nette baisse des consommations

Cette baisse résulte de l’impact de la crise sanitaire sur les comportements et besoins énergétiques. Le secteur des transports est celui qui a é té le plus impacté avec une diminution globale de 15,8%, tandis que les consommations du résidentiel/tertiaire ont diminué de 5,5%.La région Provence-Alpes-Côte d’Azur représente 8,9% de la consommation nationale, estimée à 140,7 Mtep en 2020.

oreca 2020

Consultez le bilan complet 2020 de l'ORECA

Quelle tendance en 2021 ?

Dans son dernier rapport (novembre 2021), le Global Carbon Project fait état d’une prévision de hausse de 4,9% des émissions en 2021, liée à la reprise des activités. La France ne fait pas exception : 2021 marque un rebond des émissions par rapport à 2020, mais avec un niveau inférieur à 2019.