Actualité
26 juin 2018
Outils de surveillance et information
Etat des lieux qualité de l’air

Parution du bilan d’activité d’Air PACA 2017

Page couverture bilan activité 2017 - format entête
Partager :

Le bilan activité Air PACA 2017 donne l'état de la qualité de l'air de notre région et son évolution, les études réalisées par Air PACA et les faits marquants.

Que retenir de la qualité de l’air en 2017 ?

  • Les niveaux des principaux polluants (dioxyde d'azote, particules PM10 et PM2,5, dioxyde de soufre) sont en baisse depuis 10 ans, excepté pour l’ozone.
  • Près de 145 000 personnes encore exposées au dépassement des valeurs limites à l’échelle régionale.
  • L’année 2017 comptabilise 51 épisodes de pollution (35 jours de pollution aux particules fines et 16 à l’ozone).
  • Les pôles urbains denses (Aix-Marseille, Avignon, Cannes, Nice, Toulon), la zone industrielle de Fos-Berre et les grands axes routiers restent les zones de plus forte exposition de la population à la pollution.
  • Les transports routiers, le secteur résidentiel/tertiaire et les activités industrielles sont les principaux secteurs d’émission de polluants réglementés qui restent préoccupants en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • Les gaz à effet de serre (GES) sont en hausse : 49,8 Mteq CO2 (+ 6 % par rapport à 2015). 75 % des émissions de GES ont une origine énergétique, soit une émission annuelle de 9,5 teq CO2 (1) par habitant.

Que retenir de l’activité d’Air PACA en 2017 ?

  • La Journée Méditerranéenne de l’Air – les Ports a marqué l’année 2017. 300 acteurs y étaient réunis. Ces temps d’échange ont permis de faire cristallier les initiatives favorables à l’air.
  • Le projet Isaac (International Study of Asthma and Allergies in Childhood) a permis d’impulser une véritable dynamique dans les pratiques de préservation de l’air dans les écoles en lien avec la planification urbaine. Ce programme d’ampleur concerne 17 écoles marseillaises.
  • Le travail mené avec les acteurs dans le cadre de l’étude SCENARII-POLIS constitue également un virage important pour l’action d’Air PACA dans les territoires industriels : évolution de la surveillance opérationnelle (intégration des particules ultrafines, des composés organiques volatils cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques, des polluants organiques persistants et bien d’autres), renforcement de l’information…
  • Le numérique au service des communes et des citoyens : le projet Solution Digitale, à destination des maires, permet de prendre en compte l’air dans l’action municipale : application Breathe-Up, promotion des actions du territoire en faveur de l’air…
  • Air PACA accompagne toujours les acteurs de la région sur les thématiques « air-climat-énergie » dans la mise en place et lévaluation des actions.