Pic de particules fines liées au chauffage au bois à Marseille

Visuel
chauffage-particules-fines

Publié le 10 janvier 2024

Contenu
Contenu

Les températures basses en ce début d'année favorisent l'augmentation des particules émises par le chauffage domestique. La nuit du mardi 9 au mercredi 10 janvier, une valeur inhabituelle a été recensée sur la station Marseille Longchamps avec un pic de particules issues du chauffage au bois (BCwb) entre 23h et 1h du matin, dépassant le seuil horaire de 5µg/m3.

Le black carbon (BC) est produit lors de combustions incomplètes de combustibles d’origine fossile (transports, chaudières au fuel, industrie) et issus de la biomasse (chauffage au bois, brûlage des déchets végétaux). Il se retrouve dans les particules et sa mesure permet de distinguer la part de chaque origine : les combustibles fossiles (BCff) et la biomasse (BCwb).

Carbone suie (contribution de la combustion de biomasse) - Moyenne horaire sur la station Marseille Longchamps

BC wb longchamps 10/01

 

Carte de l'ICAIRh mardi 9 janvier à 23h

ICAIRh 10-01

La baisse de température, associée à un vent particulièrement faible dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 janvier 2024, a également entrainé une forte stabilité de l'atmosphère, propice à l'accumulation des polluants, notamment des particules.

Ces augmentations des niveaux de particules à partir du mardi 9 janvier au soir ont été relevées sur une majorité des stations de mesure de la région.

En revanche, la pluie qui est tombée sur Marseille en fin de nuit a contribué à faire chuter a faire chuter les concentrations de pollution.

Particules en suspension <2.5 µm (masses) - Moyennes horaires sur la station Marseille Longchamps

PM2.5 à Longchamps le 09/01

 

Ce pic a aussi été enregistré par un capteur citoyen nebul'air à proximité:

Nelbulair10/01

La baisse des températures occasionne une utilisation plus importante du chauffage domestique, dont le chauffage bois représente 45% des émissions de PM2.5 à l'échelle régionale (plus d'information sur les émissions de polluants à l'échelle régionale : https://cigale.atmosud.org/).

Vous pouvez :

- Suivre les mesures des autres stations de référence : https://www.atmosud.org/dataviz/mesures-aux-stations

- Suivre les mesures des microcapteurs de surveillance citoyenne en temps réel: https://openairmap.atmosud.org

- Signaler les nuisances que vous percevez : https://www.signalair.eu/fr/ ou sur smartphone avec l’application SignaAir (A télécharger sur Androidet l'App Store)