Pic d'ozone à la station de Sausset-Les-Pins

Visuel
Ozone, polluant

Publié le 23 avril 2021

Contenu
Contenu

Vendredi 23 avril à 15h, un maximum horaire en ozone a été mesuré à 196 µg/m³ sur la station de Sausset-Les-Pins. Le phénomène est très localisé dans le temps et dans l'espace, les maximums horaires en ozone mesurés sur les autres stations des Bouches-du-Rhône et du reste de la région ne dépassant pas 150 µg/m³. Le phénomène s'explique par le changement des régimes de vents en début d'après midi ayant entrainé une arrivée depuis la mer de masses d'air chargées en ozone, préalablement formées au dessus de l'étang de Berre, le golfe de Fos et le golfe de Marseille et rabattues dans l’après-midi, sur la ville de Sausset-les-Pins.

L'ozone est un polluant secondaire, il n'est pas directement émis par un pot d'échappement ou une cheminée. Il se forme à partir de la transformation de polluants primaires issus de l'activité industrielle, du trafic routier, et dans une moindre mesure de sources naturelles, sous l'effet du rayonnement UV : c'est la photochimie.

Samedi 24 avril, les concentrations en ozone resteront en augmentation sur l’ensemble de la région avec des conditions météorologiques toujours favorables à la photochimie et à l’accumulation des polluants. La qualité de l’air sera moyenne à dégradée. Dimanche 25 avril, la tendance devrait être à une légère amélioration des concentrations en ozone avec un ciel qui devrait se voiler en cours de journée. Toutefois, les indices de la qualité de l’air devraient rester moyens à dégradés.