Actualité
9 janvier 2019
Etat des lieux qualité de l’air

Un épisode de pollution aux particules enregistré à Contes et Peillon (06)

paillon inversion thermique
Partager :

En décembre et en janvier, des dépassements des valeurs limites en PM10 se sont produits plusieurs fois à Contes et Peillon ; il s’agit d’une situation fréquente en saison hivernale, à cause notamment du chauffage au bois.

Cet épisode localisé reste en deçà du seuil de déclenchement d’épisode de pollution à l’échelle départementale. Néanmoins localement, des niveaux de particules élevés sont observés.

En effet, le 16 janvier 2019, les valeurs journalières en particules PM10 ont atteint les 50 µg/m3 (valeur limite journalière) à Contes (74 µg/m3) et à Peillon (50 µg/m3).

Pourquoi ce dépassement ?

L’aérologie spécifique de ces vallées, tout comme les autres vallées alpines, en font une zone particulièrement sensible à la pollution atmosphérique.

Les niveaux en particules ont été supérieures à 50 µg/m3, en raison d’une inversion thermique favorable à une accumulation de la pollution et de l’augmentation des émissions en particules liée aux activités industrielles, et en cette période hivernale au chauffage au bois et au brûlage de déchets.

Le profil horaire des mesures met en évidence une pointe de concentrations en particules à 9h00 à Contes (221 µg/m3) et à 10h00 à Peillon (161 µg/m3)

concentrations_horaires_en_particules_a_contes_et_peillon_le_160119.png

Ce dépassement est-il fréquent ?

Ces dernières années, les niveaux en particules ont baissé, tant en terme de moyennes annuelles que de nombre de dépassements. Seules quelques journées de dépassements du 50 µg/m3 sont encore observées. La valeur limite réglementaire (35 jours par an) est respectée.

En 2018, des valeurs moyennes supérieures à 50 µg/m3 ont été observées durant 4 jours à Contes et 3 jours à Peillon. Aucune n’a été relevée à Nice Arson.

Graphique : nombre de jours de dépassements annuels en PM à Contes, Peillon et Nice Arson

Nombre de jours de dépassement annuel du 50µg/m3 en particules à Nice Arson, Contes et Peillon
 

A savoir : Situation normale, inversion thermique, qu’est-ce que ça signifie ?

Illustration de l'inversion de température

En situation normale, la température de l’air diminue avec l’altitude. L’air chaud contenant les polluants peut s’élever naturellement (principe de la montgolfière). Les polluants se dispersent verticalement.
Lors de l’inversion de température, la température à quelques centaines de mètres d’altitude est supérieure à celle du sol. Les polluants se trouvent donc piégés sous un couvercle d’air chaud et s’accumulent.