Partenaires et observatoires

photo_labo_gravimetrie.jpg
Partager :

Les observatoires d'AtmoSud

Laboratoire d’étalonnage : qualité et fiabilité des données mesurées

Qualitair Corse (logo)

Le laboratoire d’étalonnage d’AtmoSud s'inscrit dans une démarche nationale afin de maîtriser la fiabilité et la cohérence des mesures des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA). De la maîtrise de cette chaîne dépend la qualité des données. Ce laboratoire constitue la référence pour les analyseurs de qualité de l'air de Qualitair Corse et AtmoSud.

Laboratoire de gravimétrie : pesée de haute précision au service de la qualité de l'air

La chaîne de gravimétrie mise en place en 2014 permet de mettre en œuvre la méthode de référence pour la mesure de la pollution particulaire (PM) dans l’air. Cette chaîne de gravimétrie permet aux partenaires et à tout autre organisme :

  • de répondre aux exigences de la future norme européenne qui cadrera la mesure automatique des particules fines,

  • d’effectuer des études sur la pollution particulaire avec un nombre important de points de prélèvement, afin de réaliser des cartographies ou d’ajuster les données des modèles.

Surveillance régionale des nuisances : un observatoire au service des riverains

Les nuisances liées aux odeurs, au bruit, à la pollution... suscitent de nombreuses plaintes de la part des populations. Elles peuvent affecter la qualité de vie au quotidien et AtmoSud assure leur surveillance avec :

nez_fotolia_pt.jpg

  • Un site web dédié aux signalements de la population,

  • Le recensement des nuisances,

  • Un jury de bénévoles ouvert à tous,

  • Une investigation « odotrace » des zones d’émissions probables.

 

Les observatoires partenaires d'AtmoSud

Observatoire des Résidus de Pesticides (ORP Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Ses objectifs :

  • évaluer l’exposition des populations aux pesticides présents dans l’atmosphère,
  • suivre les évolutions des niveaux en lien avec le plan de réduction prévu dans le cadre d’Ecophyto sur plusieurs secteurs (zones et cultures différentes),
  • accompagner les acteurs de la santé et de l’agriculture,
  • informer les différents publics,
  • alimenter la base nationale de l’ORP et contribuer aux travaux nationaux.

Les partenaires :

  • Agence Régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d'Azur,
  • Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur,
  • Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur,
  • Laboratoire Chimie Environnement,
  • Plan Régional Santé Environnement,
  • Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Observatoire Régional de l’Énergie, du Climat et de l’Air (ORECA Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Ses objectifs :

  • mettre à disposition des données permettant d'orienter au mieux les opérations de terrain et les décisions des structures travaillant autour des questions énergétiques,

  • dynamiser l'échange d'informations en relayant les actualités et temps forts de l'énergie.

Les partenaires :

membres_oreca_paca_pt.jpg

Observatoire du bruit de l’environnement : un dispositif piloté par la métropole Aix-Marseille-Provence déjà en place depuis 2013

Cet observatoire a pour vocation de mieux comprendre le bruit à l’échelle de la métropole. Pour cela, il s’appuie à la fois sur la mise en place d’outils métrologiques pour caractériser l’état de différentes situations et sur la sensibilisation & la démarche participative de la population pour capter la perception sonore. Suite à la collecte des informations, des solutions de mise en valeur, de conservation ou résorption des sources sonores selon leur état physique et/ou degré de gêne des habitants exposés peuvent être apportées.

Pour atteindre ces objectifs, la Métropole s’appuie sur ses partenaires techniques :

  • Acoucité, pôle de compétence et de recherche sur le bruit,
  • le CPIE du pays d’Aix, relais local de sensibilisation et d’implication des acteurs
  • AtmoSud.

Dans ce cadre, AtmoSud intervient plus spécifiquement sur :

  • le déploiement technique des mesurages audiométriques
  • la récupération et mise à disposition des données de bruit auprès des partenaires de l’observatoire
  • le rapprochement des problématiques air et bruit.

Le réseau de surveillance des nuisances sonores est constitué de balises fixes. Des balises mobiles destinées aux mesures ponctuelles complètent ce dispositif.

Les stations de mesures sont en place sur le Pays d’Aix depuis 2011. La réflexion est engagée sur la constitution d’un réseau permanent sur l’ensemble de la métropole.

Logo partenaires observatoire bruit

Pages