MUSE – La Smartcity au service du Smart Citoyen

Vignette
photo groupe MUSE

Publié le 21 mars 2017

Contenu
Contenu

Monitoring Urbain Santé Environnement

Du 21 mars 2017 au 31 décembre 2018

Quartiers de Moulins à Nice

 


Pourquoi cette étude ?

Le projet MUSE, dont le CHU de Nice est porteur, consiste à élaborer et valider un modèle d’aide à la décision et au pilotage pour les collectivités (principe de smart city) vis-à-vis de la qualité de l’air.

L’axe de recherche principal consistera en la mise en place d’un système d’observation et de monitoring multimodal de la qualité de l’air (smart monitoring), auprès de différentes populations vulnérables (quartier, personnes âgées, patients). Les facteurs intervenants dans une future extrapolation (raisonnement à l’échelle d’une ville) seront identifiés.

Les actions porteront sur le recueil et l’exploitation des données de la qualité de l’air via différents capteurs, de données sanitaires dites signaux faibles (gênes, crises, consommations médicamenteuses), les modes de communication et d’accompagnement adaptés.

La 1ère phase se déroulera au niveau des Quartiers de Moulins à Nice qui dispose d’un réseau étendu de capteurs mis en place dans le cadre d’un projet d’investissement d’avenir précédent.

Les points forts du projet MUSE sont :

  •     une approche globale et multimodale
  •     autour du citoyen, acteur de sa santé, et celle des autres
  •     des besoins exprimés ou potentiels à l’élaboration des solutions pertinentes et validées scientifiquement
  •     intelligence collective et synergique entre les partenaires (académiques, industriels, institutionnels)

 

En savoir plus, contactez :

M. Xavier VILLETARD, AtmoSud

M. Rémy COLLOMP, CHU Nice