OTMED - Vers un observatoire du CO2 dans la région d'Aix-Marseille

Vignette
Mesure tête de prélèvement station AtmoSud

Publié le 10 juillet 2017

Contenu
Contenu

Du 10 juillet 2017 au 31 août 2020

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur


Pourquoi cette étude ?

Ce projet visera les objectifs suivants:

  •     1- Évaluer la représentativité des nouvelles stations in situ de dioxyde de carbone (CO2) atmosphérique de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
  •     2- Développer la modélisation du transport à moyenne échelle du CO2 atmosphérique (et des polluants) pour la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, utile à la fois pour les acteurs sociétaux tels que AtmoSud et pour la recherche.
  •     3- Explorer l'intensité et la variabilité du panache urbain émis par la zone de Marseille en fonction du jour, du moment de la journée et des conditions synoptiques.
  •     4- Définir les gradients atmosphériques de CO2 en amont et en aval de la ville de Marseille : installation de stations en environnement urbain, péri-urbain, rural et côtier.
  •     5- Evaluer si le panache de CO2 et d'ozone émis par la ville de Marseille a un impact sur le flux NEE sur les écosystèmes périurbains et ruraux des stations CLIMED (Marseille), FONTBLANCHE (Ceyreste) et Observatoire de Haute Provence (Saint-Michel- l'Observatoire).
  •     6- Développer un modèle régional de chimie des carbonates marins sur la mer Méditerranée en Provence-Alpes-Côte d'Azur.
  •     7- Évaluer le lien entre la variabilité du CO2 atmosphérique, du pH et de l'alcalinité dans les zones côtières et de Marseille, et évaluer si le panache urbain de CO2 a un impact sur ces paramètres.
  •     8- Mettre en place un échantillonnage discret et une instrumentation haute fréquence in situ de la chimie des carbonates dans la baie de Marseille.

 

En savoir plus, contactez :

M. Alexandre Armengaud