SCENARII: Scénarii de pollution atmosphérique pour l’Evaluation des Risques

Vignette
scenarii

Publié le 1 juillet 2014

Contenu
Contenu

Du 1 juillet 2014 au 31 décembre 2015

Zone de l'Etang de Berre


Pourquoi cette étude ?

Le projet SCENARII est réalisé dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement (PRSE(le lien est externe)) pour répondre à l’objectif de réduction et de contrôle des expositions nocives à la pollution atmosphérique ayant un impact sur la santé et s’inscrit dans le prolongement de plusieurs études sanitaires de zone conduites par l’État au début des années 2010.

Ce projet a permis de développer et de valider l’outil OSIRIS, outil de gestion de risques et d’aide à la décision, basé sur une démarche d’Evaluation Quantitative des Risques Sanitaires (EQRS). Cette démarche permet de quantifier, à l’aide d’indicateur de risques, l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé.

L’utilisation de cet outil sur la région de l’Etang de Berre a permis d’identifier les zones pour lesquelles des dépassements des seuils de référence sont observés, et ce, pour la première fois dans une telle démarche, en intégrant 39 polluants d’intérêt sanitaire et l’ensemble des sources de pollution (industries, transports, chauffages, navires…) à l’échelle d’un territoire composé de 66 communes.

Que peut-on en retenir ?

Les travaux du projet SCENARII ont permis de produire des cartographies pour 39 polluants d’intérêt, et dans la zone d’investigation de l’Etang de Berre, des cartographies :

  •     d’émission des polluants dans l’atmosphère,
  •     de concentration de polluants : air ambiant, retombées atmosphériques,
  •     d’indicateurs de risques sanitaires : quotient de danger (QD), excès de risque individuel (ERI), et dépassement de la valeur guide (VG).

Un croisement de ces cartes a été réalisé avec les données de populations, notamment celles sensibles aux effets de la pollution atmosphérique. Il a permis d’évaluer l’exposition des populations à la pollution atmosphérique.

Les résultats montrent que 4 substances prises individuellement (particules diesel, benzène, butadiène, et dichloroéthane) induisent, pour les effets cancérigènes, des niveaux de risques supérieurs au seuil de vigilance. Les secteurs concernés se situent près des grands axes de transport ou à proximité de certaines sources industrielles.

Par ailleurs, malgré la diminution significative des émissions d’origine industrielle (de 30 à 70 % de réduction selon les polluants ces 10 dernières années), la population reste exposée à la pollution sur l’ensemble du secteur. Les études font apparaître principalement un risque cumulé pour l’ensemble des substances étudiées sur trois secteurs spécifiques (Fos-sur-Mer, Martigues, Berre et certains axes de transport), nécessitant de mettre en œuvre des actions de réduction des expositions.

Scénarii

Exposition chronique par inhalation : Indicateurs de risques cancérigènes cumulés pour les substances étudiées

180125_synthese_scenarii.pdf
Document par défaut
pdf - 29 juin 2022 - 3.05 MB
Titre
Synthèse Scenarii 2019
bouton d'actions
ers_scenarii_vf_20151216_light_2.pdf
Document par défaut
pdf - 29 juin 2022 - 2.60 MB
Titre
Rapport d'études scénarii 2019
bouton d'actions
170331_rapport_final_polis 2015.pdf
Document par défaut
pdf - 29 juin 2022 - 669.46 KB
Titre
Rapport d'études final 2015-2016
bouton d'actions