Evaluation de la qualité de l'air autour de l'aéroport du Golfe de Saint-Tropez

Partager :
tp_6_parking_aeroport_pt.jpg
Etude
Réalisée
Du
25 juillet 2017
au
19 décembre 2017

Plateforme aéroportuaire du Golfe de Saint-Tropez à la Môle
Pourquoi cette étude ?

Air PACA compte parmi ses adhérents historiques la société des Aéroports de la Côte d’Azur. Cette dernière, actionnaire majoritaire de l'aéroport du Golfe de Saint-Tropez, a souhaité disposer d'une première évaluation de la qualité de l’air autour de la plateforme aéroportuaire, proche du village de la Môle.

Cette étude consiste donc à réaliser des mesures de polluants atmosphériques à proximité de l'aéroport et dans le village de la Môle.

Pour cela une quinzaine de tubes à diffusion passive est implantée dans cette zone. Deux polluants sont suivis :

  • le dioxyde d'azote, polluant traceur de combustion

  • le benzène

Deux campagnes de mesure d’un mois sont programmées, l’une estivale lors de l'activité maximale de la plateforme et l’autre hivernale lorsque les concentrations de ces deux polluants sont maximales.

La campagne de mesure estivale a été menée du 25 juillet au 22 août 2017. La campagne hivernale débute le 21 novembre et s'achevera le 19 décembre 2017.

Les résultats seront disponibles au premier trimestre 2018.

Que peut-on en retenir ?

Les résultats montrent pour l’ensemble des polluants des niveaux en deçà des valeurs réglementaires. L’analyse de la saisonnalité met en évidence essentiellement deux sites, un le long de la D98 et le parking aéroport pour lesquelles les concentrations estivales sont plus élevées que celles hivernales. Cela confirme donc la présence de sources supplémentaires à proximité de ces lieux, en cohérence avec l’augmentation du trafic routier à cette période (route d’accès des plages varoises) et l’activité de l’aéroport.

Cette hausse des teneurs estivales concerne les polluants non règlementés et n’a cependant pas d’impact sur les concentrations annuelles.

Pour le dioxyde d’azote et le benzène, la réglementation en vigueur est respectée.

Ainsi, la plateforme aéroportuaire a bien un impact saisonnier sur la qualité de l’air mais ce dernier est faible et n’a pas d’influence sur les niveaux annuels.

Polluant(s) concerné(s)
Oxydes d'azote
Composés organiques volatils
Thématiques
Transports maritime, aérien et ferroviaire
Etat des lieux qualité de l’air
Zone(s) concernée(s)
CC Golfe de Saint-Tropez
Var
La Môle

En savoir plus, contactez :
Mme
Florence Péron