Evaluation de la qualité de l’air suite à des signalements de nuisances olfactives - Crèche Babilou à La Ciotat

Partager :
Crèche Babilou La Ciotat
Etude
Réalisée
Partenaire(s) :
Du
1 novembre 2018
au
30 mai 2019
Pourquoi cette étude ?

AtmoSud interveient suite à des signalements de nuisances olfactives observées par les occupants d’une crèche et d’un bâtiment de bureaux, situés dans une zone industrielle de la ville de La Ciotat. La gestion de cette situation nécessite la mise en place d’un comité de pilotage (Copil : ARS, DREAL, Ville de La Ciotat, AtmoSud) afin d’élaborer une stratégie d’évaluation des milieux et des risques sanitaires en lien avec les gênes olfactives ressenties. Le Copil a validé la proposition d’AtmoSud de réaliser une campagne de mesure des polluants potentiellement émis par l’industrie située en proximité immédiate, pendant cinq semaines, courant novembre et décembre 2018. 

Que peut-on en retenir ?

Toutes les molécules cibles à l’exception du styrène se sont avérées inférieures aux limites de quantification et aux valeurs toxicologiques de référence correspondantes. Les concentrations en styrène (polluant suspecté d’être toxique pour la reproduction humaine, et potentiellement cancérogène pour l’homme) à l’extérieur de la crèche Babilou se sont avérées plus importantes que les autres campagnes de mesure de styrène d’AtmoSud de sites sous l’influence industrielle en raison de sa grande proximité avec des émetteurs potentiels de styrène.

La concentration quart-horaire maximale observée est de 863 µg/m3. La concentration horaire maximale observée est supérieure à 705,7 µg/m3 (12 décembre de 13h00 à 14h00) et la concentration moyenne maximale de la période d’ouverture de la crèche (7h à 19h), est supérieure à 189,5 µg/m3. Sur la période d’exposition potentielle des occupants de la crèche Babilou (jours ouvrés de 7h à 19h), la concentration moyenne est supérieure à 35 µg/m3.

 

Pour l’exposition chronique, sur la base de la concentration moyenne en styrène sur le temps d’exposition potentiel des occupants de la crèche Babilou (jours ouvrés de 7h à 19h) de 35 µg/m3, l’évaluation quantitative du risque sanitaire aboutit au calcul d’un quotient de danger de 0,016. Ceci signifie, selon la démarche intégrée pour l’évaluation de l’état des milieux et des risques sanitaires, que le milieu devrait être compatible avec les usages. 

Les moyens mis en œuvre

 

Souhaitant caractériser toutes les molécules potentiellement émises, AtmoSud a choisi de réaliser des mesures de l’ensemble des molécules cibles, à savoir :

  • Styrène
  • Acrylonitrile
  • Méthacrylate de méthyle
  • Acétone
  • Butanone
  • Tétrahydrofurane
  • Isocyanates : 
    • HDI (hexamethylene diisocyanate)
    • 2.4 TDI (2,4-diisocyanate de toluylène)
    • 2.6 TDI (2,6-diisocyanate de toluylène)
    • IPDI (diisocyanate d'isophorone)

Afin de pouvoir être le plus précis possible dans l’évaluation de l’exposition des occupants des bâtiments à proximité immédiate de l’industriel, il a été décidé de réaliser une campagne de mesure de cinq semaines et de retenir trois modalités de mesure différentes et complémentaires :

  • Mesures de styrène en continu à l’aide un analyseur de Composés organiques volatils (COV)
  • Mesures passives des molécules cibles (sauf isocyanates)
  • Mesures actives de l’ensemble des molécules cibles (en période d’activité de l’industriel)
Zone(s) concernée(s)
La Ciotat

En savoir plus, contactez :
M
Izard