Quartier de la Madrague de Montredon à Marseille

Partager :
Point de mesure Legré Mante en 2019 et 2020
Etude
En cours
Du
27 septembre 2019
au
30 septembre 2020

Marseille
Pourquoi cette étude ?

Dans le cadre de la caractérisation de l’état initial de la qualité de l’air au voisinage de l’ancienne usine de Legré Mante (Madrague de Montredon, Marseille), AtmoSud réalise une campagne de mesures « état zéro » afin d’évaluer l’impact du réenvol actuel d'une zone ayant été utilisée comme stockage de déchets, sur l’exposition des populations aux poussières et aux métaux avant d’éventuels travaux de dépollution.  Cette surveillance va durer pendant une année complète, et va concerner :

  • les particules inhalables (PM10 + PM2.5) à l'aide d'une station mobile, ainsi que les métaux présents sur ces particules

  • les particules sédimentables à l'aide de collecteurs de type jauge Owen sur 10 points de mesures

Les mesures ont débuté le 27 septembre 2019. Des bilans mensuels seront réalisés pour observer l’évolution des résultats lorsque les différents résultats seront disponibles.

 

Quel est le contexte de l'ensemble des études menées :

Dans le cadre d’une évaluation de l’impact des activités industrielles historiques présentes autour de la « parcelle B » du site de LEGRE-MANTE (Montredon, Marseille) sur la qualité de l’air, AtmoSud a réalisé en 2017 pendant 4 mois, une campagne de mesures autour de cette parcelle, ayant pour objectif de déterminer l’état initial de la qualité de l’air avant travaux.

Cette étude a ainsi été intégrée par ERG ENVIRONNEMENT aux études de l’Interprétation de l’Etat des Milieux (IEM), document prescrit par l’arrêté préfectoral complémentaire n°2017-199-PC en date du 20 Septembre 2017. Cette IEM a, par la suite, été tierce-expertisée par le BRGM nécessitant de la DREAL de redimensionner cet état initial afin qu’il soit adapté à une surveillance pendant les travaux de réhabilitation.

Ainsi en ce qui concerne la qualité de l’air, en concertation avec le maitre d’ouvrage et la DREAL, AtmoSud complète le diagnostic avec une nouvelle campagne de mesures. La période d’échantillonnage s’étend désormais sur 1 an, et les mesures plus nombreuses concernent l’ensemble du site et du territoire faisant l’objet d’aménagements futurs.

Que peut-on en retenir ?

 

> Consultez les premiers résultats de cette étude (Bilan mensuel – Octobre 2019).

> Consultez les premiers résultats de cette étude (Bilan mensuel – Novembre 2019).

> Consultez les premiers résultats de cette étude (Bilan mensuel – Décembre 2019).

 

> Pour des informations plus générales autour de la transformation de la friche industrielle :

Ginko, propriétaire du site porte un projet immobilier notamment, et doit assurer la dépollution et les mesures de protection des riverains pendant la phase de chantier.

Leur site : https://195lacalanque.fr/connaissance-pollution/ rassemble des informations sur le passé industriel du site et permet de télécharger :

  • les études sur lesquelles les travaux de dépollution s’appuient notamment, l’étude d’interprétation des milieux : IEM, les études ‘pollution des sols’ et les études AtmoSud de qualité de l’air (ci-dessus),…

  • le plan de gestion est réalisé dans le cadre de la requalification de l’ancien site industriel pour l’aménagement d’un ensemble immobilier, ainsi que pour la gestion du crassier existant aujourd’hui rattachée à l’usine. Il présente les diagnostics de la qualité des milieux et un projet d’aménagement en termes de constructibilité des terrains (en cours de concertation entre les différents acteurs).

 

> Résultats de la première évaluation en 2017 :  campagne de mesures  menée à la Madrague de Montredon à Marseille entre juin et septembre 2017 afin d’ "évaluer l’impact du réenvol de poussières d'une zone de stockage de déchets de l'usine, sur l’exposition des populations.

Les moyens mis en œuvre

Station mobile

Collecteurs de type jauge Owen sur 10 points de mesures

Polluant(s) concerné(s)
Particules
Métaux toxiques particulaires
Thématiques
Industries
Etat des lieux qualité de l’air
Zone(s) concernée(s)
PACA
Bouches-du-Rhône
Marseille
Métropole d'Aix-Marseille-Provence

En savoir plus, contactez :
M
Romain BOISSAT