Évaluation des particules fines en zone aéroportuaire : Cannes-Mandelieu et Golfe de Saint-Tropez (été 2021)

Publié le 2 février 2022

Description

Cette première évaluation des niveaux de particules sur les plateformes du Golfe de Saint-Tropez à La Môle et de Cannes-Mandelieu fait suite aux premières mesures en oxydes d’azote et BTEX réalisées respectivement en 2017 et 2018, selon la convention signée entre la Société des Aéroports de la Côte d’Azur (ACA) et AtmoSud.
En raison du contexte particulier de l’année 2020 dû à la pandémie de la COVID-19 et de la baisse drastique de fréquentation du secteur aérien, les services de l’ACA et d’AtmoSud ont décidé conjointement de reporter d’un an les mesures initialement prévues à l’été 2020 sur l’aéroport du Golfe de Saint-Tropez. S’affranchissant alors d’une année atypique en termes d’activité, les mesures de particules ont été réalisées à l’été 2021, en parallèle de celles prévues sur la plateforme de Cannes-Mandelieu, permettant ainsi d’établir des comparaisons entre les 2 plateformes.

L'ensemble des résultats de l'étude sont consultables dans le document pdf ci-dessous.

Documents
evaluation_particules_fines_aeroports_cannesmandelieu_golfesainttropez_0 (1).pdf
Document par défaut
pdf - - 6.29 MB
Titre
Évaluation des particules fines en zone aéroportuaire : Cannes-Mandelieu et Golfe de Saint-Tropez (été 2021)
bouton d'actions