Programme industriel - Surveillance des COV prioritaires

Partager :
Rapport d'études
18 mars 2021

Dans un objectif de renforcement de la protection environnementale dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (région SUD), des arrêtés préfectoraux (AP), prescrits par l’administration, ont ciblé les principales sources industrielles pétrochimiques des Bouches-du-Rhône émettrices de certains Composés Organiques Volatils (COV) en raison de leurs caractères cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR). Ces AP COV CMR sont entrés en vigueur à partir de l’été 2018.

Pour répondre aux exigences de ces AP en matière de surveillance des COV CMR, les industriels, avec l’aide d’Environnement Industrie (EI) et AtmoSud, ont mis en place un plan d'échantillonnage mutualisé pour évaluer les niveaux de ces COV sur l'ensemble des zones potentiellement impactées par les émissions provenant des installations industrielles concernées. Dans sa première phase initiée en octobre 2019, le plan d'échantillonnage élaboré a ciblé prioritairement le benzène, le 1,2-dichloroéthane et le 1,3-butadiène.

Vous pouvez retrouver l'intégralité du rapport d'étude ou le résumé en cliquant sur les PDF ci-dessous.