Chauffage et météo stable dégradent la qualité de l'air

Visuel
carte_pm2.5

Publié le 15 décembre 2021

Contenu
Contenu

Avec l’arrivée de l’hiver, l'utilisation du chauffage domestique est en hausse. Le chauffage au bois est responsable d'émissions de particules fines. Depuis mardi 14 décembre, les conditions météorologiques anticycloniques favorisent l’accumulation de particules fines PM2.5, ce qui entraine une qualité de l’air mauvaise sur l'ouest de la région.

Quelle qualité de l'air pour les jours à venir ?

prévision 15 décembre 2021

15 décembre

prévision 16 décembre 2021

16 décembre 2021

prévision 17 décembre 2021

17 décembre 2021

echelle_couleurs.png

La qualité de l'air est plus dégradée sur l'ouest de la région en raison de diverses sources de pollution : pôle industriel de l'étang de Berre, trafic routier intense sur plusieurs axes autoroutiers, utilisation du chauffage au bois...

Le chauffage au bois, responsable des émissions de particules fines PM2.5

particules_pourcentage.png

Le chauffage au bois émet des particules fines PM2.5. Elles sont également formées par d’autres sources de pollution telles que le trafic routier ou l’industrie. Leur diamètre est inférieur à 2.5 µm.

Plus les particules sont fines (granulométrie), plus elles pénètrent les voies respiratoires inférieures et produisent des irritations, des altérations de la fonction respiratoire dans son ensemble. Certaines particules ont des propriétés mutagènes et cancérigènes.

Pour réduire l'impact sanitaire de l'exposition à la pollution atmosphérique, l’OMS a mis à jour en septembre 2021 les lignes directrices de plusieurs polluants dont les particules fines PM10 et PM2.5.

Vous voulez en savoir plus sur les particules émises par la combustion de bois ? Consultez la vidéo en ressource associée de l'actu !

Comment réduire les émissions de particules avec son chauffage ?

De manière générale, plus la combustion est complète, moins il y a d’émission de polluants de l’air à l’extérieur mais aussi à l’intérieur. Les émissions intérieures dépendent du rendement de l’appareil, de son entretien et de celui de la cheminée d’évacuation, du mode d’allumage, du type de bois utilisé. Remplacer les foyers ouverts et les foyers fermés anciens non performants par des systèmes labélisés flamme verte permet de réduire les émissions de particules fines.

AtmoSud a réalisé une étude pour mettre en évidence l'impact sur la qualité de l'air intérieur d'un système performant de chauffage au bois. Consultez le rapport et le poster ci-contre.

Le Conseil Départemental 13 et l’ADEME proposent de remplacer les cheminées ouvertes et les appareils antérieurs à 2001 par des inserts ou cheminées fermées, poêles à bois labellisés Flamme Verte.

Titre
Démonstrateur chauffage bois

12052020_Résumé non technique démonstrateur bois.pdf
pdf - 3 janvier 2022 - 549.62 KB
Titre
12052020_Résumé non technique démonstrateur bois
bouton d'actions
13052020_Note technique démonstrateur chauffage bois.pdf
pdf - 3 janvier 2022 - 1.86 MB
Titre
13052020_Note technique démonstrateur chauffage bois
bouton d'actions