Partager :

Au cours des années 2016 et 2017, la papèterie Fibre Excellence de Tarascon a fait l’objet de nombreuses plaintes des riverains relatives à des nuisances. Passées les premières investigations, les services de l’Etat et AtmoSud ont engagé des actions concertées pour répondre aux attentes des riverains. AtmoSud a mené une évaluation en continu des niveaux en particules fines autour de l’établissement industriel. A portée de tous, la plateforme AtmoSud « signalement air »plébiscitée par les riverains, est reconnue comme indicateur d’intérêt sanitaire par les Services de santé.

Des citoyens sont incommodés, les services de l’Etat et AtmoSud lancent les premières actions en 2016

A l’époque, des riverains de Fibre Excellence et Sede environnement étaient gênés par des dépôts de particules grossières noirâtres, qui s’accumulaient un peu partout et de mauvaises odeurs récurrentes. Les signalements convergeaient sur la plateforme de surveillance régionale des odeurs gérée par AtmoSud (Air PACA à l’époque).

En concertation avec les services de l’Etat, l’industriel et les riverains, AtmoSud mène en 2016 une campagne de mesures de retombées atmosphériques dans les environs de l’industrie.
Conclusion : la source de combustion de la chaufferie à écorce de Fibre Excellence est confirmée comme la source à l’origine des dépôts.

Juin 2017, les résultats de cette étude sont portés à connaissance de tous lors de la 1ère Commission de Suivi de Site (CSS) organisée à l’initiative du sous-préfet d’Arles. Des arrêtés préfectoraux complémentaires imposent à l’industriel des mesures à l’émission tous les 15 jours. Le bureau d’études confirme que celles-ci ne respectent pas les prescriptions de l’arrêté d’exploitation. L‘industriel est dans l’obligation d’engager des investissements importants pour se mettre en conformité. L’ARS PACA est saisi pour évaluer l’impact des émissions sur leur santé. Santé Publique France a été chargé de la relation avec les médecins, notamment lors d’épisodes de pollution.

2018, les particules fines autour de l’établissement industriel sont surveillées pendant un an

tarason_actu.png

AtmoSud mène une évaluation des niveaux en particules fines autour de l’établissement industriel Fibre Excellence sur 3 sites :

l’école du Petit Castelet (site 2),

une exploitation maraichère (site 1),

la base nautique de Beaucaire (site 3).

 

En 2018, 4 périodes se sont succédées :

  • Des épisodes de pollutions jusqu’en juillet, date à laquelle ont été engagés des travaux par Fibre Excellence. Les niveaux observés au niveau de l’école du Petit Castelet (site 2), plaçaient ce lieu parmi les sites les plus empoussiérées du département.

  • Une diminution des niveaux de particules en juillet/août, lors de l’arrêt de l’installation *.

  • Une hausse des niveaux en particules et les signalements de nuisances durant la période de redémarrage et de réglages des nouvelles installations, de fin août à mi-octobre,

  • Vers mi-octobre le fonctionnement de l’entreprise s’est stabilisé et les nuisances ont régressé. Parallèlement, les mesures à l’émission effectuées par le bureau d’études montrent que les seuils règlementaires sont respectés.

* Les particules enregistrées durant la période d’arrêt de l’installation proviennent d’autres émetteurs (autres industries, transport routier, brûlage…), attestant la présence de différentes sources de pollution sur ce territoire

 

tarascon_actu_graph.png

8 journées de dépassements journaliers observées pour les PM10 au niveau de l’école du Petit Castelet (site 2) – Période 1er janvier/1er novembre 2018. Source : Présentation AtmoSud CSS novembre 2018

 

Fin novembre 2018, les informations recueillies par les Services de l’Etat et AtmoSud sont présentées lors de la 3e CSS. Les pouvoirs publics vont continuer à imposer à l’industriel une surveillance.En savoir plus : Lire le communiqué de presse de restitution de la Préfecture des Bouches-du-Rhône.
Des analyses de données complémentaires (H2S, dépôt de particules…) sont en cours. Les premiers résultats semblent indiquer que l’industriel serait la seule source d’émission de H2S en ce lieu. Le rapport complet sera publié début 2019.

La plateforme de signalement des nuisances est un indicateur d’intérêt sanitaire

Des nuisances liées au bruit perçues et des épisodes olfactifs ponctuels subsistent au niveau de l’école, l’industriel déclare engager d’autres travaux visant à réduire ces désagréments.

tarascon_actu_tableau.png

Les nuisances signalées par la population ont été corrélés par AtmoSud avec les pics de particules enregistrés en 2018 ainsi qu’avec des épisodes de bruit ou de mauvaises odeurs. Ces signalements se révèlent être des indicateurs pertinents de l’activité des installations de l’industriel.

tarascon_actu_graph2.png

Dynamique des signaux journaliers concernant les PM10, l’H2S et les signalements de nuisances tous ces éléments sont issus de l’école du Petit Castelet ou de ses abords immédiats.

 

 «Utilisez la plateforme signalement air pour déclarer une gêne. Vos déclarations sont suivies de près

Ce message a été rappelé par AtmoSud et l’ARS, lors de la CSS et de la réunion publique avec les parents de l’école du Petit Castellet. Les mairies de Tarascon et de Beaucaire ont été sollicitées pour informer leurs administrés.

Chacun peut effectuer un signalement en ligne http://www.sro-paca.org/ ou sur l’application gratuite

tarascon-actu_appstore.png
tarascon-actugoole.png