Partager :

La fin de semaine a été marquée par des vents de Nord (Mistral) qui ont permis de limiter les impacts de l'incendie sur la population de Saint-Chamas.

Depuis le dimanche 26 décembre 2021, un incendie est en cours dans un centre de récupération des déchets situé sur la commune de Saint-Chamas. Si le feu a été réduit par les sapeurs-pompiers pour être ramené à un feu couvant, il n’est à ce jour pas encore éteint et continue d'émettre de la pollution.

AtmoSud travaille avec les services de secours et la sous-préfecture d'Istres et des moyens sont déployés sur zone en différents lieux pour renseigner sur les niveaux de pollution.

Après des concentrations de particules fines (PM10) très élevées durant plusieurs jours, observation d'une baisse avec l'arrivée du mistral mais des hausses ponctuelles lors de séquences moins ventées

Durant la nuit de dimanche à lundi, la parenthèse de vent très faible, bien enregistrée autour de minuit, n’a impacté que modérément la station de mesure de la Savonnerie (régime de Nord) et donc la population. Ainsi, seule une légère hausse des niveaux de particules a bien été observée, sans commune mesure avec les jours précédents. L’actions de réduction du feu par les sapeurs-pompiers a sans doute également jouer son rôle.

Evolution des concentrations de PM10 et de NOx à Saint-Chamas du 26 décembre au 10 janvier

Les particules fines PM10 sont des particules de très petites tailles de diamètre inférieur à 10 µm.

Les mesures réalisées de façon continue sur le site de la « savonnerie » à Saint-Chamas montrent des séquences de forts niveaux en particules fines PM10 en lien avec les apports de particules issues des fumées de combustion de l’incendie notamment les 30 et 31 décembre, les 3 et 4 janvier et également le 7 janvier. Depuis, le vent du Nord pousse les pollutions émises par l'incendie vers l'étang. Jusqu'à présent, le réseau d'AtmoSud n'a pas observé d'impact sur les autres villes du pourtour de l'étang.

Les oxydes d’azote NOx (gaz issu de la combustion) montrent une augmentation qui confirme les effets des combustions de l’incendie, avec des teneurs observées plus modestes que pour les particules fines.

Des niveaux importants en PM10 avec des dépassements du seuil d’alerte durant plusieurs jours

Evolution des concentrations de PM10 en moyenne journalière à Saint-Chamas du 26 décembre au 10 janvier

Le seuil d'information-recommandations pour les particules fines PM10 est de 50 µg/m3/j et le seuil d'alerte est fixé à 80 µg/m3/j.

Les niveaux de polluants observés et attendus sont importants et caractérisent un épisode de pic de pollution.

 

 

Il est recommandé, en cas de résidence à proximité du site ou de perception d’odeurs :
Pour l’ensemble de la population : de réduire et reporter les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou en intérieur.
Pour les populations vulnérables* ou sensibles** : de reporter les activités qui demandent le plus d’effort et de privilégier des sorties brèves qui demandent le moins d’effort.* Personnes vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et enfants de moins de 5 ans, personnes de plus de 65 ans, sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires.
** Personnes sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics ; par exemple : personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux.

Un incendie ayant suscité de nombreux signalements de nuisances

En effet, près de 200 signalements en lien avec l'incendie ont été recensés entre le 26 décembre et le 10 janvier midi. Malgré le vent favorable, 18 signalements ont été effectués durant le week-end :

Vous pouvez nous aider dans la surveillance de cet incendie en nous signalant vos gênes (odeurs, panache…) sur :

Des associations sont mobilisées pour signaler les nuisances perçues et les communiquer à AtmoSud. Vous pouvez consulter la liste des signalements et leur localisation sur le site et l'application.

L’ensemble des informations sont communiquées auprès des membres de la cellule de crise mise en place par la Préfecture et au public sur le site de SignalAir.

En savoir plus sur cet incident et sur les zones impactées par le panache : https://www.atmosud.org/alertes/en-cours#22238

Prévision pour les jours à venir :

Aujourd’hui le mistral se maintient avec un régime prévu Nord avec des périodes Nord Est. Si elle se vérifie, cette prévision pourrait impacter ponctuellement les populations dans le secteur au Sud-Ouest du sinistre (potentiellement de Miramas jusqu’à Istres), notamment en fin d’après-midi et dans la nuit.

Pour demain, la situation devrait être comparable.

Le dispositif de surveillance AtmoSud mis exceptionnellement en place sur zone reste actif.

Les mesures sont consultables en ligne, quasi en temps réel : https://www.atmosud.org/donnees/acces-par-station/00029

Nous vous tenons informés sur l'évolution de la situation.