Quelle qualité de l’air en 2021 dans le métro de Marseille ?

Visuel
Métro Marseille la Blancarde

Publié le 10 février 2022

Contenu
Contenu

Les enceintes ferroviaires souterraines sont des environnements clos fréquentés par un grand nombre de personnes. Les polluants issus du passage du matériel roulant (particules fines et les métaux) s’ajoutent à ceux émis par les passagers et à la pollution extérieure.

Trois campagnes de mesure ont eu lieu en 2010, 2016 et 2019 dans le métro marseillais. Une nouvelle étude a été menée en 2021 par AtmoSud en partenariat avec la Régie des Transports Métropolitains (RTM).

Quel est l'objectif de l'étude 2021 ?

Mettre en place le nouveau protocole de mesure harmonisé à l’échelle nationale dans les enceintes ferroviaires : mesurer les particules fines, les métaux et le CO2, dans les rames de métro et sur les quais de 3 stations (en fonction de leur fréquentation et de concentrations ponctuelles en PM10).
De plus, les particules ultrafines ont été mesurées afin de comparer les résultats avec ceux obtenus en 2019 pour les stations Saint-Charles et Blancarde.

Quels sont les principaux résultats de cette étude ?

Infographie résultats 2021 campagne mesure métro Marseille

Titre
Rapport d'études de la campagne 2021 dans le métro

Qualité de l’air intérieur du métro de Marseille - Campagne 2021.pdf
Document par défaut
pdf - - 2.61 MB
Titre
Qualité de l’air intérieur du métro de Marseille - Campagne 2021
bouton d'actions