Quelle qualité de l'air à Saint-Chamas pendant la durée de l'incendie ?

Visuel
incendie saint-chamas

Publié le 8 avril 2022

Contenu
Contenu

Suite à l’incendie, déclaré le 26 décembre 2021 dans le centre de récupération de déchets de Recyclage Concept 13 à Saint-Chamas (Bouches-du-Rhône), AtmoSud a mis en place un suivi de la qualité de l’air de grande ampleur : une station de mesure mobile très complète, des préleveurs chez les citoyens, des modélisations du panache de fumée pour déterminer les zones impactées, le recensement des nuisances…

 

Texte

Une station de mesure mobile a été installée du 29 décembre 2021 au 24 février 2022, 5 autres points de mesures ont été surveillés et au total 80 polluants ont été mesurés.

Contenu

Seuil d’information-recommandations et seuil d’alerte dépassés 17 jours en PM10

Le seuil d’information-recommandations en particules fines PM10 a été dépassé 17 jours, soit 40 % du temps, dont 12 jours avec dépassement du seuil d’alerte.

concentrations PM10 St-Chamas


Cet incendie a provoqué des concentrations ponctuellement importantes en particules, composés organiques volatils (COV) et dans une moindre mesure, d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), métaux et oxydes d’azote (NOx).

Les niveaux les plus importants ont concerné le site situé à moins de 500 mètres du sud-ouest de l’incendie, avec notamment un dépassement régulier du seuil d’information-recommandations et du seuil d’alerte en PM10.

La zone du centre de Saint-Chamas a également été touchée par la pollution aux particules fines lorsque les vents étaient faibles mais les niveaux atteints étaient significativement moins importants que ceux du site le plus proche.

En résumé :

  • Près de 750 signalements en lien avec l’incendie dont 87 % sur la commune de Saint-Chamas
  • Concentrations en PM10 ponctuellement très fortes sur le site situé à 500 mètres au sud-ouest
  • Niveaux d’oxydes d’azote habituels mais influencés par l’incendie
  • Concentrations en COV significativement plus importantes sur le site à 500 mètres au sud-ouest
  • Les métaux ne dépassent pas les VTR mais sont influencés par l’incendie
  • Dépassements de la valeur réglementaire en HAP
  • Peu de dioxines-furannes et de PCB
  • La force du vent a fortement influencée l’impact local de la pollution
  • Très bonne cohérence entre les concentrations journalières en PM10 et le nombre de signalements

Des citoyens impliqués pour mieux comprendre la situation

Les mesures de particules PM10 par microcapteurs fixes réalisées par les citoyens ont montré que les zones du centre de Saint-Chamas ont été régulièrement soumises à la pollution aux particules fines lorsque les vents étaient faibles.

Les niveaux relevés par les riverains au centre et au nord-ouest de St-Chamas étaient :

  • inférieurs aux niveaux extrêmes observés à proximité de l’incendie en direction du sud-ouest.
  • ponctuellement supérieurs à la valeur d’information-recommandations sans dépassement des niveaux d’alerte.
220408_bilan_qapa_saint_chamas_0.pdf
Document par défaut
pdf - - 10.67 MB
Titre
Suivi de l’incendie du centre de stockage de déchets – Saint-Chamas (Bouches-du-Rhône)
bouton d'actions