Agir pour améliorer la qualité de l’air dans le Vaucluse

Action air energie climat
Partager :

Les choix d'urbanisme, de modes de déplacement, de politique énergétique, agricole, de gestions des déchets... ont un impact sur les émissions de polluants et de GES. L'Etat, les collectivités et les secteurs d'activité mettent chacun en œuvre des plans, des programmes et des actions qui ciblent la qualité de l’air, le climat, l'énergie et la protection de la santé (PPA, SCOT, PCAET...). Avec son expertise et ses données issues de la surveillance de la qualité de l’air, AtmoSud accompagne les planifications thématiques développées localement (transport, planification urbaine, développement économique…). Les mesures et l’analyse réalisées par AtmoSud sont à la base des dispositifs d'évaluation développés dans le cadre d'une cohérence nationale.

AtmoSud, accompagnateur de changement

Afin d'accompagner les décideurs dans l’action, AtmoSud s’appuie sur l’organisation pluriannuelle d’un comité territorial Vaucluse. Ce comité réunit les acteurs du territoire, adhérents d'AtmoSud, afin d’apporter des réponses aux besoins locaux et de mieux intégrer l'air dans les plans et programmes de chaque territoire. Un comité scientifique propose également une expertise complémentaire aux travaux d'AtmoSud.

Avec son expertise, AtmoSud accompagne les acteurs locaux et réalise des diagnostics et évaluations de l’impact des plans d’action sur la qualité de l’air pour la mise en œuvre de ces différents programmes. L’observatoire définit avec les acteurs locaux et suit des indicateurs de suivi des plans dans le temps.

Améliorer la qualité de l’air dans le Vaucluse : plans et actions

Pour améliorer durablement la qualité de l’air, différentes mesures sont mises en œuvre à l’échelle du département :

  • Avignon_Baladine

    Des actions pour limiter les transports routiers : Pour réduire l’impact des transports sur la qualité de l’air, les collectivités favorisent le développement   d’une   mobilité   durable ;  le   Plan  de déplacements urbains (PDU) du Grand Avignon  approuvé en décembre 2016 vise ainsi à réduire la place de l’automobile notamment par la promotion de modes de transports durables, respectueux de l’environnement et le développement d’une réelle offre multimodale accessible à tous. La mise en service du tramway en 2019 ainsi que la réorganisation du plan de circulation est un des principaux leviers de cette politique volontariste. AtmoSud a réalisé lors de l'élaboration du plan une première évaluation propospective des actions proposées par le PDU en termes d'impacts sur la qualité de l'air et d'exposition des populations à l'horizon 2025. > En savoir plus sur le PDU du Grand Avignon

  • Un Plan d'Urgence Transport : En cas d'épisode de pollution persistant, l'Etat réflechit à la mise en place de mesures d'urgence dans le périmètre du Grand Avignon, comme la restriction de la circulation des poids lourds. Ces mesures  ont été activées pour la première fois à l'été 2019.

  • Des actions sur les activités industrielles : poursuivre les avancées technologiques pour limiter l’impact environnemental "air" tout en développant l’activité économique.

  • Un plan de protection de l’atmosphère : le Préfet du Vaucluse a mis en place un plan d’actions réglementaire adapté au contexte local afin d’améliorer la qualité de l’air pour contenir la pollution en deçà des seuils réglementaires. Les actions inscrites dans le plan de protection de l’atmosphère concernent tous les secteurs émetteurs de polluants atmosphériques. Celui ci a été évalué à l'été 2018 par AtmoSud. > Consulter le rapport d'évaluation du PPA 84

  • Des actions sur l’aménagement du territoire, l’urbanisation et l’habitat : les SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) et les PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial), portés par les politiques publiques, prennent en compte les enjeux air, climat et énergie dans l’aménagement urbain. Le département du Vaucluse compte 6 SCOT (SCoT du Pays d’Apt, SCoT du Bassin de vie d’Avignon, SCoT de la région de Cavaillon, SCoT de l’Arc Comtat Ventoux, SCoT du Pays Voconces, SCoT du Sud Luberon) et plusieurs plans climat dont celui du Grand Avignon et de la Communauté d’agglomération du Ventoux Comtat Venaissin (PCAET de la COVE).

  • Des actions pour limiter les pratiques de brûlage des déchets verts : Pour réduire les émissions dues au brûlage des déchets verts, les collectivités veillent au respect des interdictions réglementaires pouvant donner lieu à des amendes. En parallèle, des pratiques alternatives au brûlage se développent par exemple, la Communauté d’agglomération Ventoux Comtat Venaissin s’est dotée d’une plateforme de compostage de végétaux. La Communauté de communes Luberon Monts de Vaucluse déploie depuis 2011 le compostage individuel et collectif et a développé une déchetterie réservée aux déchets verts avec un équipement de broyage sur place. Des documents d’information à l’attention du public ont également été édités pour sensibiliser les habitants aux effets négatifs des pratiques de brûlage. AtmoSud accompagne les acteurs et l’Etat dans la sensibilisation des citoyens et des collectivités.

  • Air intérieur : politiques en faveur de techniques et de matériaux moins polluants dans les bâtiments, mobilisation et sensibilisation des usagers…

Le Grand Avignon, labélisé « Ville respirable en 5 ans »

baladines-pocair.jpg

En septembre 2015, le Grand Avignon a été retenue « Ville respirable en 5 ans » par le Ministère de l’écologie grâce à son engagement en faveur de la qualité de l’air : gratuité du réseau de transports urbains du Grand Avignon lors des épisodes d’alerte de pollution atmosphérique, lancement du chantier du tramway, navettes électriques en centre-ville… Dans ce cadre, AtmoSud a mis en place plusieurs actions ayant pour objectif d'améliorer la qualité de l'air sur le territoire.

Entre juillet 2018 et juin 2019, deux baladines électriques ont informé les avignonais-ses sur la qualité de l'air en temps réel. Le dispositif embarqué dans ces véhicules combinait des microcapteurs, la donnée d'AtmoSud et un affichage digital. En affichant le niveau de pollution et suggestions pour améliorer la qualité de l'air, l'objectif était de sensibiliser pour changer les comportements.

En 2019, AtmoSud propose aux communes et écoles volontaires du Grand Avignon les services suivants :

  • Un accompagnement à la surveillance réglementaire de la qualité de l’air intérieur des écoles et la mise à disposition de kits de mesure par autodiagnostic
  • Un programme de sensibilisation des enfants des classes de primaire sur la qualité de l’air, en partenariat avec la Maison de la Météo et du Climat des Alpes du Sud (MMCA)

  • La formation et la sensibilisation des personnels techniques des établissements pour l’amélioration de la qualité de l’air intérieur, en partenariat avec France Nature Environnement Vaucluse (FNE84)