Airmes

Partager :
Etude
En cours
Partenaire(s) :
Du
1 juin 2018
au
30 juin 2020

Quartier Euroméditerranée à Marseille
Pourquoi cette étude ?

Estimation de la qualité de l’air à fine échelle temporelle et spatiale

Echelle spatiale 10m, échelle temporelle 15min.

Permettre aux villes de comprendre et identifier les zones critiques en matière de polluants ainsi que l’impact de la règlementation et de l’infrastructure.

Généralisation de l’estimation des émissions sans besoin de données d’entrée GNSS

Rendre la méthode facile à déployer sans besoin de collecte de nouvelles données

L'objectif général du projet est de croiser les données fines que recueille l'IFP Energies nouvelles (IFPEN) via l’application GECO air avec des données plus macro dont AtmoSud dispose afin d'avoir une vision complète et précise des émissions de polluants sur le territoire. Toutes ces données seront ensutie intégrées dans un modèle fine échelle afin de :

  • améliorer le diagnostique du territoire,
  • pouvoir identifier les points noirs,
  • mener à l’action sur ces zones.

L'application smartphone gratuite Geco air a été développée par IFP Energies nouvelles (IFPEN), pour sensibiliser chacun d’entre nous aux émissions polluantes liées à notre mobilité. L’objectif est de pouvoir aider chaque utilisateur à améliorer au quotidien, l’impact environnemental de ses déplacements. Les conducteurs automobile obtiennent chaque jour un score de mobilité.
Sa mise en œuvre nécessite le téléchargement et l’utilisation de l’appli par le plus grand nombre d’usagers possible dans le territoire Euroméditerranée à Marseille. Une campagne de communication permettra de faire connaître davantage GECO air.

Polluant(s) concerné(s)
Particules
Oxydes d'azote
Gaz à effet de serre
Thématiques
Transports routiers
Outils de surveillance et information
Etat des lieux qualité de l’air
Zone(s) concernée(s)
Marseille

En savoir plus, contactez :
M
Damien PIGA