Dispositif de surveillance autour de l'usine Lafarge à Bouc Bel Air - 2021/2022

Partager :
Lafage (format paysage)
Etude
En cours
Du
18 mai 2021
au
31 décembre 2022

2021 : 5 sites de mesures : 2 à Bouc Bel Air, 2 à Septèmes-les-Vallons et 1 à Cabriès et 2022 : Poursuite de la surveillance sur le site de Sousquières à Bouc Bel Air
Pourquoi cette étude ?

De nombreuses nuisances signalées depuis plusieurs mois dans le secteur de Bouc Bel Air, alors qu’elles étaient sporadiques jusque-là, désignent l’usine Lafarge la Malle. Les signalements mentionnent des odeurs de soufre ou de chimie et des poussières en provenance de l’usine. Une intervention indépendante d’AtmoSud  est attendue par les riverains, les associations, les mairies et la Métropole ont été formulées.

AtmoSud propose lors d’un comité territorial restreint le 15 avril 2021 autour de cette problématique d’intervenir rapidement sur trois volets avec l’agrément de l’ensemble des parties prenantes, toutes adhérentes à AtmoSud  :

  • La Métropole Aix-Marseille Provence avec les communes par filiation : Bouc Bel Air, Cabriès, Septèmes-les-Vallons, Simiane et Gardanne,
  • l’industriel Lafarge,
  • la DREAL,
  • l’ARS,
  • certaines associations mobilisées.

Les objectifs de cette campagne de mesure sont les suivants :

  1. Objectiver la situation : niveau d’exposition des populations riveraines aux polluants atmosphériques réglementés et spécifiques de l’activité de l’usine qui pourraient avoir un impact sanitaire. Cette intervention s’intègre, de façon synergique, dans le cadre préfectoral et vise à documenter les niveaux chroniques et les niveaux de pointe.
  2. Aider à l’identification des molécules odorantes, sans doute soufrées, à l’origine des nuisances perçues de façon plus importante depuis quelques mois, afin d’aider l’industriel à cibler ses actions pour réduire les nuisances olfactives.
  3. Faciliter le dialogue et les échanges d’information entre tous via le Comité territorial d’AtmoSud.
Que peut-on en retenir ?

Les résultats 2021 montrent que :

  •  Le dioxyde de soufre est le principal traceur de l’activité industrielle de Lafarge. Pour ce polluant, les mesures sont par ailleurs bien en phase avec les signalements de nuisances odorants sur les trois villes.  
  • Pour tous les sites instrumentés et pour tous les polluants suivis, les niveaux sont inférieurs aux seuils réglementaires sur la période estivale.
  • Parmi les 3 communes investiguées, la zone de Sousquières à Bouc-Bel-Air est la plus impactée avec la plus grande fréquence d’exposition aux vents provenant de l’usine de Lafarge, et les concentrations les plus notables principalement en période estivale.
  • En 2022, les mesures se poursuivent dans le quartier de Sousquières à Bouc-Bel-Air.
  • Les données de mesure sont en accès libre sur le site internet d’AtmoSud, des bilans hebdomadaires 2021 sont en ligne sur le site internet d’AtmoSud, des réunions territoriales se sont régulièrement tenues avec les différentes parties prenantes pour échanger autour des actions, informer sur les observations réalisées et écouter les attentes. D’autres réunions seront organisées en 2022.

 Accès aux données de la station mobile : https://www.atmosud.org/donnees/acces-par-station/00019

 

Carte localisation points de mesure - Lafarge - 2021
Les moyens mis en œuvre

En raison de l’ampleur des attentes/questions/enjeux, AtmoSud préconise une évaluation des niveaux avec des matériels de mesure de référence.

AtmoSud propose un déploiement de matériels séquencé – démarrage rapide ; en priorisant les zones sur lesquelles les retombées sont potentiellement les plus fortes et les plus fréquentes.

Des mesures de plusieurs mois sont nécessaires afin d’objectiver la situation. L’intensité des retombées est fonction du niveau d’émission (fluctuation des rejets de l’usine) et des conditions météorologiques (direction et vitesse du vent, température et humidité).

Le protocole de mesure est détaillé dans le document en ressources associées.

Les données mesurées par les analyseurs de référence sont mises en ligne en accès libre sur le site d’AtmoSud en toute transparence. AtmoSud organisera des points réguliers avec les parties prenantes pour présenter et expliquer les observations.

Pour cette étude, l’accès aux données d’émissions de l’industriel permettra de lier l’activité du site et les résultats de mesure obtenus dans les villes alentours.

Polluant(s) concerné(s)
Ammoniac
Particules
Oxydes d'azote
Dioxyde de soufre
Composés organiques volatils
Métaux toxiques particulaires
Hydrocarbures aromatiques polycycliques
Odeurs
Thématiques
Industries
Etat des lieux qualité de l’air
Zone(s) concernée(s)
PACA
Bouches-du-Rhône
Bouc-Bel-Air
Cabriès
Septèmes-les-Vallons
Métropole d'Aix-Marseille-Provence

En savoir plus, contactez :
M
Sébastien Mathiot