POLIS : Plan d’observation des Polluants d’Intérêt Sanitaire

Partager :
Etude POLIS Martigues
Etude
En cours
Du
1 juillet 2014
au
31 décembre 2018

Zone étang de Berre - Points de mesure localisés en fonction des sources d’émission du polluant investigué
Pourquoi cette étude ?

Les populations de la région PACA sont exposées à des polluants nocifs pour la santé mais qui ne sont pas réglementés dans l’air ambiant.

Le projet POLIS, labélisé Plan Régional Santé Environnement (PRSE), a pour objectif :

  • d'évaluer l’exposition des populations aux polluants d’intérêt sanitaire,

  • d’améliorer la précision des évaluations de risques sanitaires liés à ces polluants (consulter la fiche étude SCENARII).

Ce projet met en œuvre un plan de surveillance pour évaluer les concentrations des polluants d’intérêt sanitaire non réglementés dans la zone industrielle de l’Étang de Berre et plus largement dans la région PACA.

Les concentrations dans l’air ambiant de plusieurs polluants qui ne font pas partie des investigations habituelles sont mesurées :

  • le 1,3-butadiène

  • l’hydrogène sulfuré (H2S)

  • l’ammoniac (NH3)

  • le mercure gazeux

  • le 1,2-dichloroéthane (DCE)

  • le chrome hexavalent (Cr(VI)).

De 2014 à 2016 (1ère phase du projet), un grand nombre de sites ont été échantillonnés afin de mettre en évidence des zones d’intérêt, variables selon le polluant considéré, sur lesquelles une surveillance pérenne apparaît pertinente.

En effet, en 2015/2016, les concentrations maximales en 1,3-butadiène ont été mesurées à Berre l’Étang (moyenne de 1,0 µg/m3), celles de H2S à Marseille / Boulevard gare (moyenne de 2,8 µg/m3), celles de NH3 à La Penne-sur-Huveaune (moyenne de 5,3 µg/m3), celles de DCE à Martigues / Les Laurons (moyenne de 5,5 µg/m3). Les concentrations en Cr(VI) ont été inférieures à la limite de quantification de 0,15 ng/m3 sur tous les sites. La surveillance du mercure gazeux par analyseur automatique a montré que le site de Martigues / Lavéra est le plus impacté par ce polluant (moyenne de 6 ng/m3 en 2013/2014).

Points de mesure réalisés dans le cadre de l'étude POLIS :

Points de mesures POLIS

En 2017 et 2018, une nouvelle campagne est menée afin de caractériser plus finement les niveaux en polluants d’intérêt sanitaire dans les zones impactées déterminées dans la première phase du plan de surveillance :

  • 1,2-dichloroéthane (DCE) : surveillance pérenne à Martigues / Les Laurons

  • 1,3-butadiène : surveillance pérenne à Martigues / Lavéra, Berre l’Étang et La Penne-sur-Huveaune depuis 2015

  • Ammoniac (NH3) : campagne de novembre 2017 à mars 2018 autour d’Arkéma (Marseille et La Penne-sur-Huveaune)

  • Hydrogène sulfuré (H2S) : campagne de juin à novembre 2017 autour de CEREXAGRI (Marseille)

  • Mercure gazeux (Hg) : Martigues / Lavéra depuis février 2017

Différents moyens de mesure sont utilisés pour mener à bien ce projet :

  • Mesures intégrées par diffusion gazeuse (tubes passifs)

  • Mesures automatiques

De juin à novembre 2017, une campagne a été réalisée autour de CEREXAGRI. En proximité immédiate du site, les teneurs en hydrogène sulfuré sont supérieures aux teneurs habituellement rencontrées dans l’environnement, ou à proximité d'autres sources industrielles des Bouches-du-Rhône. De plus, des nuisances olfactives gênent parfois les riverains.

Une station de mesure avec analyseur automatique de H2S a alors été implantée dans le quartier des Arnavaux à Marseille. 5 tubes passifs ont également permis de mesurer ce même polluant durant 4 semaines en juin et 4 en octobre.

De même, des teneurs plus élevées en ammoniac ayant été mesurées autour du site industriel d’Arkéma, une campagne de mesure de ce polluant a été mise en place en novembre 2017.

Une station de mesure avec analyseur automatique en continu de NH3 est implantée à La Penne-sur-Huveaune. En complément, 6 sites avec tubes passifs sont positionnés autour d’Arkéma permettant la mesure de NH3 hebdomadaire sur des lieux plus ou moins éloignés de la source (4 semaines discontinues, 1 semaine par mois).

 

Polluant(s) concerné(s)
Métaux toxiques particulaires
Thématiques
Industries
Outils de surveillance et information
Zone(s) concernée(s)
PACA
Bouches-du-Rhône

En savoir plus, contactez :
M
BouAlem MESBAH
Mme
Florie CHEVRIER