Programme Industriel – surveillance des COV non prioritaires

Partager :
Rapport d'études
26 mai 2021

Afin de caractériser les niveaux en chlorure de vinyle et oxydes d’éthylène et de propylène, une campagne de mesure s’est déroulée autour de l’étang de Berre de mi-octobre à mi-novembre 2020, à raison de 10 prélèvements journaliers pour le chlorure de vinyle monomère et 2 prélèvements hebdomadaires pour les oxydes par point de mesure.

Campagne mesure cov II - automne 2020

Pour les oxydes d’éthylène et de propylène

Tous les prélèvements réalisés sont inférieurs aux limites de quantification du laboratoire (respectivement 2 et 1,5 µg/m3), qu’ils soient sous les vents ou non des installations industrielles surveillées lors de ces campagnes de mesures spécifiques.

Pour le chlorure de vinyle monomère

La grande majorité des prélèvements présente également une concentration inférieure à la limite de quantification du laboratoire (0.2 µg/m3).

Lorsque des concentrations ont pu être quantifiées, elles sont généralement inférieures ou de l’ordre de 1 µg/m3. Ces observations sont corrélées aux conditions météorologiques rencontrées pendant les périodes de prélèvements qui positionnent les lieux d’observation sous les rejets des émetteurs industriels.

Le site de Berre-l'Étang présente 7 prélèvements sur 10 avec une concentration supérieure à la limite de quantification, soit plus que tout autre point de mesure, avec un maximum de l’ordre de 3,3 µg/m3. La proximité avec la zone industrielle de Berre et les conditions météorologiques observées (majorité de vents très faibles) expliquent cette fréquence plus importante de détection de la concentration en chlorure.

Consultez le rapport détaillé en cliquant sur le document pdf ci-dessous.