AtmoSud, les acteurs maritimes et portuaires réunis dans un accord inédit

Visuel
signature-engagement

Publié le 19 octobre 2022

Contenu
Contenu

À l’occasion de la seconde édition de Blue Maritime Summit, le 20 octobre 2022, les acteurs maritimes et portuaires, dont le Grand Port Maritime de Marseille-Fos, ont signé un engagement inédit avec AtmoSud. Cet accord, sans doute une première mondiale, s’inscrit dans le cadre du programme Escales Zéro Fumée porté par la Région Sud.

Une première historique

Contenu

Pour la première fois un observatoire de la qualité de l’air s’accorde avec les acteurs maritimes et portuaires sur le partage de données précises, en toute transparence. L’objectif de cet engagement est de produire, pour la première fois, un suivi individualisé des navires. Il s’agit de passer d’une vision moyenne de leurs émissions à une analyse spécifique de chaque navire intégrant les combustibles utilisés, la consommation, la classe moteur, les systèmes de filtration…

A l’initiative d’AtmoSud ce jeudi 20 octobre, cet accord a été signé par : La Méridionale, Corsica Linea, Corsica Ferries, Comité Marseillais des Armateurs de France, Grand Port Maritime Marseille-Fos, Club Croisière Marseille-Provence, Union Maritime et Fluviale.

Portée de l’engagement

Contenu

En initiant la signature de cet engagement, AtmoSud renforce son action d’intérêt général sur cette thématique centrale pour le territoire et favorise l’implication plus durable des activités économiques.

Les calculs, selon des méthodologies partagées, permettront notamment d’affiner l’évolution des émissions de polluants et de gaz à effet de serre des ports de la région (Marseille-Fos, Toulon et Nice). Ces éléments seront bien évidemment rendus publics. Ils permettront également à chaque acteur signataire de mesurer ses performances et de les valoriser.

La volonté d’AtmoSud et des têtes de réseaux signataires est d’étendre cet engagement à l’ensemble des armateurs qui fréquentent les ports de la région.

Titre
Signature de l'engagement entre les différents acteurs

Les enjeux air et climat

Contenu

Un fort enjeu sur la qualité de l'air et le climat sur la région

Tous les habitants de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur sont concernées par le dépassement d’une ligne directrice de l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) sur son lieu de résidence.

Les 3 principaux ports commerciaux de la région (Marseille, Toulon et  Nice) sont sur des territoires en contentieux avec la Commission européenne en raison du non-respect de la règlementation sur les niveaux de polluants atmosphériques. La directive européenne qui définit cette règlementation date de 2008 et demande aux États de se conformer à la règlementation depuis 2013.

De plus, notre territoire subit les conséquences du changement climatique avec des impacts sur les personnes, les écosystèmes et les économies : tempête Alex dans la vallée de la Roya, sécheresse et pression sur la ressource en eau, incendies de très grande ampleur, canicule, épisodes de pollution photochimique chaque été.

Contenu
engagement-acteurs-maritimes-atmosud
Contenu

Une démarche par nature collégiale

La gouvernance collégiale d’AtmoSud assoit une fois de plus l'idée que des acteurs venant d'horizons divers peuvent se retrouver pour travailler sur ces sujets et agir en faveur de la qualité de l'air. L’État, les grandes métropoles, les associations de défense de l’environnement, les acteurs économiques sont adhérents d'AtmoSud. En particulier sur la thématique maritime et portuaire, le GPMM fait partie d’AtmoSud depuis plus de 10 ans, ainsi que les Métropoles toulonnaise et niçoise (autorités portuaires). Le Club de la Croisière et l’Union Maritime et Fluviale (UMF) ont également adhéré à l'association en 2022.

Historique

Contenu

Depuis maintenant plusieurs années, AtmoSud fédère les acteurs sur les enjeux de la pollution d'origine maritime et portuaire.

AtmoSud organise la première journée méditerranéenne de l’air – les ports (JMAP). Pour la première fois, l’ensemble des acteurs de l’activité maritime sont réunis pour :

  • Concilier le développement de l’activité et la qualité de vie et de l’air
  • Accompagner les initiatives techniques, énergétiques et numériques des armateurs et des gestionnaires portuaires
  • Faire évoluer les habitudes, notamment dans les ports pour limiter l’impact de certaines activités sur les riverains

Le projet Escale Zéro Fumée voit le jour. Son objectif ? Avancer sur les questions de l’air face à la pollution maritime. De nouveaux équipements technologiques et innovants sont financés afin d’aider les acteurs à se moderniser et à réduire leurs émissions.

De vraies évolutions technologiques et innovantes apparaissent. Elles sont présentées à l’occasion de la 3e JMAP à Toulon, le 28 avril 2022.

Contenu

 

 

conference jmap3

Un engagement initié par AtmoSud avec l’ensemble des acteurs de la place portuaire à l’échelle régionale

Contenu

Cette charte d'engagement signée ce 20 octobre 2022 est le fruit d’un travail collaboratif, engagé depuis plusieurs années entre les différentes parties. Elle traduit la volonté de chacun de partager, en toute transparence, les meilleures informations et données, dans un cadre de confiance mutuelle.

Les données échangées permettront ainsi à AtmoSud d’identifier précisément chaque navire entrant dans le port et de connaitre ses caractéristiques exactes (sa consommation de carburant, les équipements de traitement des échappements, les filtrations, leurs niveaux de performance...).

Les données échangées permettront d’évaluer si les actions mises en place sont suffisantes pour atteindre les ambitions et les objectifs de ces acteurs du territoire. Avec cette collaboration, la performance des actions mises en place sont évaluées pour déterminer leur bénéfice réel pour l’environnement. L’objectif partagé par les signataires est de tendre vers une information individualisée en temps réel.

Les travaux communs menés par les signataires bénéficient à tous les acteurs, scientifiques, associatifs, société civile, institutions, et leur permettent de suivre les trajectoires sur lesquelles sont engagés les acteurs de la place portuaire. Ils offrent la possibilité de cibler précisément les leviers d’actions locaux, de développer une expertise de pointe et des solutions innovantes, et d’engager un travail collaboratif et vertueux entre tous les acteurs.

Cette charte signe la fin de l’anonymisation de ces données. Les émissions de chaque navire seront estimées de façon individualisée, ce qui permettra de :

  • travailler de manière plus fine
  • passer d’une approche générique à une approche individuelle
  • mieux mesure les efforts et actions menées par chaque armateur
Contenu

Au-delà d’une plus grande transparence et d’une meilleure connaissance des performances des acteurs de la place portuaire, l’ensemble de ces travaux doit conduire à des actions efficaces en faveur de l’air et du climat.

Depuis la première JMAP, AtmoSud est toujours engagé dans la volonté de faire de la région Sud un exemple en matière d’évolution des consciences et de la mise en œuvre de solutions quant à l’impact des activités maritimes sur la qualité de l’air.

Cette démarche démontre également l’engagement des partenaires, dans un esprit de concorde, pour réduire leur impact sur l'air et la santé.

Texte

Les premiers travaux ont ciblé en priorité les acteurs du transport de passager. La volonté d'AtmoSud et des acteurs impliqués est d'étendre ce travail rapidement aux transporteurs de marchandises et à tous les acteurs portuaires et maritimes sur l'ensemble de la région.

Titre
Engagement des acteurs portuaires et maritimes pour le partage et la transparence de leurs actions en faveur de la qualité de l’air et du climat en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Charte d'engagement des acteurs portuaires et maritimes - AtmoSud.pdf
Document par défaut
pdf - 19 octobre 2022 - 247.83 KB
Titre
Charte d'engagement des acteurs portuaires et maritimes - AtmoSud
bouton d'actions