Se chauffer sans polluer !

Visuel
chauffage-particules-fines

Publié le 17 janvier 2024

Contenu
Contenu

Avec la forte baisse des températures et le retour du Mistral, les chauffages tournent à plein régime pour un meilleur confort au bureau et à la maison. Et en même temps, les concentrations de particules fines augmentent.

Rappelez-vous la période de confinement au cours du printemps 2020, lorsque les routes étaient désertes, les usines à l'arrêt, les transports maritimes et aériens en stand-by, les niveaux d'oxydes d'azote avaient baissé, mais pas ceux de particules fines. Le responsable ? Le chauffage ! En effet, chacun chez soi, les systèmes de chauffage fonctionnaient et le brûlage de déchets se multipliaient dans la région, occasionnant l'émission de particules fines.

Pic de particules fines PM2.5 en zones périurbaines

Les niveaux de particules fines PM2.5 sont actuellement en hausse sur notre région. Et cette pollution concerne principalement les zones rurales et les périphéries des villes en lien avec l'utilisation des chauffages au bois, en cette période de froid hivernal.

Mesure sur les stations de référence

Les concentrations sur la station périurbaine (Estérel) dans un quartier résidentiel de la Côte d’Azur montrent des niveaux en particules fines PM2.5 significativement plus importants que dans toutes les stations urbaines de référence du réseau de surveillance d'AtmoSud, notamment en soirée, lorsque les températures diminuent.

Mesure PM2.5 stations - 14 janvier 2024

Exemple de mesures des particules fines PM2.5 par les stations de référence d'AtmoSud le dimanche 14 janvier 2024

Mesure avec les microcapteurs

Les concentrations mesurées par les capteurs citoyens en périphérie d’Aix-en-Provence (pointe à 150 µg/m3 en horaire) montrent, en soirée, des pointes plus élevées par rapport aux mesures en centre-ville (pointe à 50 µg/m3 en horaire mesurée à la station Aix/École d’Art).

Consulter les mesures obtenues par les microcapteurs citoyens : https://openairmap.atmosud.org

Mesure (station et microcapteurs) à Aix

Mesure des particules fines PM2.5 par un capteur citoyen en périphérie d’Aix-en-Provence (à gauche) et à la station urbaine de référence Aix/École d’Art (à droite)

Un pic de particules fines liées au chauffage au bois a déjà été observé le 10 janvier 2024 à Marseille et le 16 janvier 2024 sur la station d'Esterel dans le Var.

Le secteur résidentiel, émetteur de polluants atmosphériques

Chiffres
35
Suffixe
%
Texte
particules fines PM10
45
Suffixe
%
Texte
particules fines PM2.5
45
Suffixe
%
Texte
monoxyde de carbone

Le chauffage au bois, responsable des émissions de particules fines PM2.5

Contenu
 
chiffres clés émissions PM2.5 - 2021
 
Contenu

 

En Région Sud, les particules fines représentent un enjeu de premier ordre puisque la totalité du territoire ne respecte pas les recommandations de l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS). Ces particules sont principalement émises par le chauffage au bois. La tendance est à la hausse pour ce secteur, avec une croissance des émissions de 48% depuis 2012.

Bien que cette source d’énergie soit renouvelable, son usage pour le chauffage domestique génère des émissions de polluants et de gaz à effet de serre.

répartition par secteur des émissions de PM2.5 en 2021 en région PACA

Répartition des émissions de particules fines PM2.5 par secteur

Le secteur résidentiel est représenté en rouge dans le camembert, source : AtmoSud (https://cigale.atmosud.org/visualisation.php).

Contenu

L’évolution mensuelle des particules fines PM2.5 met en évidence une hausse des niveaux au cours de la période hivernale, saison propice à l’accumulation des particules dans l'air.

graph pm2.5 2020

Hausse des émissions du secteur résidentiel

Les émissions du secteur résidentiel sont en augmentation sur la Région Sud, en lien avec le développement du bois énergie, source : AtmoSud
(https://cigale.atmosud.org/visualisation.php).

évolution des secteurs dans la région

Remplacer les systèmes de chauffage pour une meilleure qualité de l'air

Le Conseil départemental 13, l'ADEME et CRITT Bois se sont associés pour remplacer les cheminées ouvertes et les appareils antérieurs à 2002 par des appareils labellisés Flamme verte (fonds air-bois). Ces appareils ont un meilleur rendement énergétique et émettent beaucoup moins de polluants. Ils sont les meilleurs choix pour remplacer des systèmes vétustes.

photomontage de cheminees en foyer fermé et en foyer ouvert
Texte

Le fonds air-bois :

  • Un programme d'aide mis en place par le Département des Bouches-du-Rhône, l'ADEME et  CRITT Bois ;
  • Accordé pour le remplacement d’un appareil de chauffage au bois peu performant par un appareil Flamme verte 7 étoiles ou équivalent ;
  • Cette prime s’inscrit dans le plan de transition énergétique du gouvernement. Elle n'est pas soumise à un plafond de ressources et peut être cumulée avec Ma Prime Rénov’ et les CEE (Certificats d’économie d’énergie).
Contenu

Dans les Bouches-du-Rhône, 4425 appareils ont été remplacés grâce à ce dispositif. Ce renouvellement a permis de réduire les émissions de polluants, dont les particules fines.

Chiffres
-65
Suffixe
tonnes
Texte
particules fines PM2.5
-66
Suffixe
tonnes
Texte
particules fines PM10
-57
Suffixe
tonnes
Texte
méthane
Visuel
Mathieu Izard
Texte
Le remplacement d'un foyer ouvert par un foyer fermé Flamme verte 7 étoiles améliore la qualité de l’air, le confort et permet une baisse de la consommation de bois. Par exemple, le niveau de particules ultrafines dans un logement avec un foyer fermé haute performance est réduit de 95%.
Nom / Prénom / Organisation
Mathieu Izard, AtmoSud

Chauffage au bois performant

L'ADEME lance une nouvelle campagne pour sensibiliser aux bonnes pratiques : « On peut se chauffer au bois et bien se chauffer au bois ».

Titre
En savoir plus

Contenus

Publication

Démonstrateur chauffage bois

Le Conseil Départemental 13 et AtmoSud souhaitent porter à connaissance et…
Consulter