Projet ARCADIA

Vignette
Port de Toulon CCI

Publié le 1 mars 2022

Introduction
Apport de l'imageRie optique pour la CAractérisation de la dynamique des panaches et de leurs Impacts en zone portuAire
Contenu
Contenu

Du 1 mars 2022 au 31 octobre 2024

Partenaire(s) : 

partenaires

Pourquoi cette étude ?

Le but du projet ARCADIA est de développer et de déployer une solution d’imagerie optique et d’intelligence artificielle innovantes couplée à la modélisation fine-échelle et aux mesures de référence pour un meilleur suivi de la qualité de l’air à l’échelle d’un port et de ses quartiers environnants.

La pollution portuaire constitue un enjeu de santé publique et d’attractivité. Selon le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP), les ports sont une source importante de pollution atmosphérique mondiale autour des zones côtières, exposant les populations à de graves conséquences sur la santé et l’environnement.

Le port de Nice a été défini comme le lieu de l’expérimentation. Son positionnement « urbain » incite d’autant plus à porter un regard attentif sur on environnement et reste une source de questionnement permanente quant à l’exposition des populations à la pollution atmosphérique. Cette démarche s’inscrit dans une volonté de développement économique durable du port de Nice et du trafic portuaire plus globalement.

Le projet ARCADIA est complémentaire de plusieurs projets en cours portant sur les émissions des navires et dans lesquels AtmoSud est impliqué :

  • projet SCIPPER (H2020) (https ://www.scipper-project.eu) sur le développement et évaluation de systèmes de surveillance des émissions du transport maritime, fixes ou embarqués. (Zone portuaire de Marseille),

  • projet PAREA (ADEME) sur la zone portuaire de Marseille, visant à apporter des connaissances nouvelles sur les émissions de particules primaires et de précurseurs de particules secondaires,

  • projet Aer Nostrum (INTERREG MARITTIMO) sur la zone portuaire de Toulon, où une campagne de mesures déjà prévue en septembre 2021 sera exploitée a posteriori dans le cadre du projet PIRATE,

  • projet Pirate (AQACIA, ADEME) qui a pour but d’élaborer des inventaires des émissions maritime en temps réel ;

Contenu

Chiffres clés :

  • Programme : AQACIA

  • Coût total : 743 k€

  • Financement : ADEME: 640 k€

  • Durée : 36 mois

  • 4 Partenaires : WaltR, Karroad, Rincent Air et AtmoSud

Contenu
logo_aqacia
Logo_ademe

 

Contenu

Les objectifs

Le projet ARCADIA se décompose en 3 objectifs :

  • Challenge technologique : démontrer l’apport de l’imagerie multispectrale haute résolution et de l’intelligence artificielle en complément des mesures de référence et de la modélisation vis-à-vis de la caractérisation de la dynamique des panaches de pollution générés par les activités portuaires et de leurs impacts sur les quartiers avoisinants.

  • Challenge environnemental : renforcer l’action des décideurs locaux, gérants des ports, armateurs et propriétaires de bateaux en matière de surveillance environnementale en zone portuaire. Déterminer avec les différentes parties prenantes des applications sociétales sur les actions à mener selon les impacts environnement avec notamment le changement de combustible ou encore l’éco pilotage. Contrôler le respect des engagements/réglementations des navires sur les émissions.

  • Challenge économique : concevoir un prototype industriel réplicable à grande échelle sur d’autres ports à l’issue du projet. Une problématique similaire se pose sur les zones industrielles, cela pourrait donc accroitre l’éventail des applications à d’autres secteurs économiques. Valider l’approche sur une zone très documentée pour un déploiement sur des sites portuaires moins richement dotés en moyen de mesure et de modélisation.

Les moyens mis en œuvre

Les ambitions de ce projet s’appuieront sur des outils de mesure et de modélisation complémentaires :

  • Utilisation de caméra Haute Définition et de l’Intelligence Artificielle pour l’identification des navires et leur trajectoire

  • Campagnes de mesure in-situ de référence

  • Modélisation à haute résolution de la dispersion et de la chimie des panaches de navires dans la ville avec notamment PMSS en complément du module AZUR

En savoir plus, contactez :

M. Alexandre Armengaud