ICAIR, l'indicateur cumulé de l'air

Visuel
Nuages
Contenu
Contenu

 

Un nouvel indicateur de la qualité de l’air

ICAIR est un indicateur qui cumule quatre polluants réglementés (NO₂, O₃, PM2.5, PM10) à la résolution spatiale de 25 mètres sur toute la région (modélisation HD avec assimilation des mesures).

  • Il existe en version horaire avec une prévision sur 24h pour que vous puissiez prendre en compte, dans vos activités, le niveau de pollution, c’est ICAIRh.
  • Il existe aussi en version annuelle, ICAIR365.

Ce nouvel indicateur prend en compte les effets cumulatifs des différents polluants, permettant de mettre en évidence les zones à exposition multiple. Dans sa version horaire, il se base sur les seuils de l'indice européen. Dans sa version annuelle, il utilise les lignes directrices de l'OMS (LD OMS).

Contenu
Video file
Contenu

La pollution, un cumul d'exposition

L’indicateur ICAIR prend en compte le cumul des 4 polluants que sont PM10, PM2.5, O₃ et NO₂, pour calculer une valeur unique d’évaluation de la qualité de l’air.
Ce choix de considérer la somme des 4 polluants permet de bien évaluer l'exposition de chacun à la pollution.

Contenu

Pour exemple : Sur le schéma ci-contre les courbes d’ozone (O₃) (1), d’oxyde d’azote (NO₂) (3) et de particules fines (PM10 et PM2.5) (2) représentent une journée fictive d'été. L’ozone est en général le niveau le plus haut, avec un niveau moins élevé en ville qu’en périphérie et campagne. Si l'on considère le seul polluant majoritaire, la ville pourrait paraître comme moins polluée que les zones périurbaines.
Avec ICAIRh, chaque concentration de polluant va être pris en compte dans l’évaluation du niveau final de qualité de l’air. Et en faisant une courbe qui cumule les trois pollutions, on se rend compte que les zones urbaines sont en réalité plus polluées que les zones périurbaines.

ICAIRh représente la "multi-exposition" des populations.

Contenu
graphique-ICAIRh-concentration-distance

Un indicateur pour adapter son activité à la qualité de l’air

Contenu

ICAIRh est un indicateur horaire. Il traduit, heure par heure, la pollution sur l'ensemble du territoire régional. Cet indicateur horaire reprend les seuils de l’indice européen en ajoutant le principe du cumul, et permet de programmer ses activités selon le niveau de pollution.

Contenu
Indice horaire
Contenu

ICAIRh

L’échelle de couleur applicable est un dégradé de couleur présenté ci-contre. Selon le niveau de pollution, certaines activités seront plus préconisées que d'autres sur certaines zones (périurbaines plutôt qu'urbaines par exemple).

En cliquant sur la carte horaire en page d'accueil, voici les éléments auxquels vous aurez accès :

 

Contenu
graphique ICAIRh
Contenu

Comment l'indicateur ICAIR est calculé ?

  • La pondération des différents polluants est basée sur :
    • les seuils de l'indice européen pour l'indicateur horaire
    • les lignes directrices de l'OMS (v2021) pour l'indicateur annuel
  • L'indicateur varie sur une échelle ouverte avec des valeurs entre 0 et 10 en général sans être cloisonnées entre ceux deux seuls seuils.
  • ICAIR fournit des données arrondies à la précision minimale d'un chiffre après la virgule, permettant la représentation :
    • de variations spatiales fines
    • de la pollution sans effet de seuil
  • Du fait du cumul des polluants, il n'y a pas de correspondance exacte entre le dépassement d'un seuil réglementaire et une valeur de cet indicateur
Contenu
méthode calcul ICAIRh

L’ICAIRh est ensuite calculé de la manière suivante :

ICAIRh = max ( IPM10 ; IPM2.5 ) + INO₂ + IO₃

Remarque : on ne prend en compte que la valeur maximale entre IPM10 et IPM2.5 pour éviter les doubles comptes entre PM10 et PM2.5.

Contenu

Un sous-indice Ip (moyenne horaire) est calculé pour chaque polluant « p » (NO₂, O₃, PM10, PM2.5).

  • Pour NO₂ et O₃, on se réfère aux seuils de l’indice européen qui sont déjà sur une base horaire.
  • Pour PM10 et PM2.5, les seuils européens sont définis sur une base journalière. Au niveau national, la corrélation entre les moyennes journalières et les maximums horaires par jour donne un facteur de 2 environ pour les deux fractions des particules. Pour l’indice horaire, on se réfère donc aux seuils de l’indice européen doublés.

Pour une concentration [P] du polluant « p » et x compris entre 0 et 4 (si [P] > S₄, on considère que x = 4), si Sₓ<[P]<=Sₓ₊₁ :

Contenu

ICAIR365

ICAIR365 est un indicateur annuel. Il est construit à partir des moyennes annuelles des quatre polluants pris en compte (PM10, PM2.5, O₃ et NO₂). Celles-ci sont agrégées les unes aux autres pour donner une représentation globale de la qualité de l'air sur l'année écoulée. Il permet ainsi de montre l'exposition à la somme des quatre polluants.

L’échelle de couleur applicable est un dégradé de couleur utilisant les couleurs de l’indice européen.

Contenu

 

echelle-couleur-ICAIR365
Contenu
LD ICAIR365
Contenu

Un sous-indice Ip (moyenne annuelle) est calculé pour chaque polluant « p » (NO₂, O₃, PM10, PM2.5), en se référant aux Lignes Directrices OMS (LD).

Pour une concentration [P] du polluant « p » : Ip = [P]/LDp

L’ICAIR365 est ensuite calculé de la manière suivante :

ICAIR365 = max ( IPM10 ; IPM2.5 ) + INO₂ + IO₃

Remarque :on ne prend en compte que la valeur maximale entre IPM10 et IPM2.5 pour éviter les doubles comptes entre PM10 et PM2.5.