Évaluation de la qualité de l’air sur et autour de la plateforme aéroportuaire Marseille-Provence - 2019

Partager :
Rapport d'études
09 février 2021

Les seuils réglementaires annuels des différents polluants mesurés (dioxyde d’azote, particules fines PM10 et PM2.5 et benzène) sont respectés dans la zone de l’aéroport Marseille Provence.

Hors de cette enceinte aéroportuaire, des dépassements de seuils sont observés à proximité d’importantes voies de circulation pour le dioxyde d’azote (valeur limite) et dans l’environnement urbain pour les particules fines PM10 (ligne directrice OMS).

L’influence des autres sources présentes dans le secteur (transport routier, industries, résidentiel) est prépondérante sur les niveaux mesurés hors de l’aéroport.

L’aéroport Marseille Provence ne montre pas d’impact spécifique et significatif sur la qualité de l’air de son environnement.

Ce constat est similaire à ceux observés pour d’autres aéroports français, comparables en termes de trafic aérien et situé dans un tissu urbain similaire.

Vous pouvez retrouver l'intégralité du rapport d'étude en cliquant sur le PDF ci-dessous.