Invitation presse : Durcissement des normes sur la pollution de l’air par l’OMS : quel impact en Région Sud ?

Partager :
Presse
30 septembre 2021

La pollution atmosphérique constitue l’une des principales menaces environnementales pour la santé. Améliorer la qualité de l’air en réduisant notamment les émissions, c’est atténuer les changements climatiques et préserver la santé des populations. Au cours du mois de septembre, les lignes directrices de l’organisation mondiale de la santé (OMS) ont été abaissées afin de réduire l’incidence de la pollution atmosphérique sur la santé. Mais quels sont les impacts de ces changements de seuils en région Sud ?

100% de la population de la région Sud se trouvent exposés à des niveaux de pollution en ozone et en particules fines PM2.5 qui dépassent ces nouveaux seuils. C’est également le cas de 8 habitants sur 10 de la région Sud pour le dioxyde d’azote et pour les particules fines PM10. Ce fait illustre l’importance d’aller encore plus vite et plus loin dans l’amélioration de la qualité de l’air, malgré les progrès relevés depuis plus de 20 ans.

Des mesures pour réduire la pollution de l’air et son impact sur le climat sont déjà mises en œuvre sur les territoires de la région Sud, mais quelles sont-elles ?

À l’occasion de la journée nationale de la qualité de l’air (JNQA), AtmoSud répondra à ces questions et vous invite à une conférence de presse pour présenter un bilan de la qualité de l’air et pour appeler à la mobilisation générale pour l’air, le climat et la santé : le jeudi 14 octobre 2021 à 11h30 à AtmoSud 146 rue Paradis 13006 Marseille